Belgique, Diplomatie, Texto

Belgique, Diplomatie

Irlande du Nord : Londres reconnaît un 'effort' de l'UE mais veut davantage

Irlande du Nord : Londres reconnaît un 'effort' de l'UE mais veut davantage

16-10-21 01:24:00

Irlande du Nord : Londres reconnaît un 'effort' de l'UE mais veut davantage

Le secrétaire d'Etat britannique David Frost a reconnu vendredi à Bruxelles l''effort' fait par l'UE pour atténuer les...

Le responsable britannique chargé du Brexit s'est rendu à Bruxelles pour discuter, pour la première fois, de l'offre de la Commission européenne dévoilée jeudi par le commissaire Maros Sefcovic, son homologue de l'UE.

Qui sont les organisateurs de la Marche pour les libertés de ce dimanche ? En visite à Athènes, le pape dénonce une Europe 'déchirée par les égoïsmes nationalistes' L'Ocam met en garde contre la résistance aux mesures sanitaires

Bruxelles a proposé d'alléger sensiblement les contrôles phytosanitaires et les formalités douanières pour un large éventail de marchandises destinées à la seule consommation de l'Irlande du Nord et qui n'entreront pas dans le marché unique européen.

Des divergences existent encore "Je pense que l'UE a vraiment fait un effort en allant au-delà" de ce qu'elle propose d'habitude, a déclaré à la presse David Frost à son arrivée à la Commission pour un déjeuner avec M. Sefcovic."Mais il y a bien sûr de grandes divergences et c'est ce dont nous allons parler aujourd'hui". headtopics.com

La plus importante est celle du droit de regard de la Cour de justice de l'Union européenne sur la mise en œuvre du protocole nord-irlandais, effectif depuis le 1er janvier 2021, et conclu dans le cadre du traité de Brexit entre Londres et l'UE. Ce dispositif maintient la province britannique dans l'union douanière et le marché unique européens, pour empêcher le retour d'une frontière physique sur l'île d'Irlande qui risquerait de fragiliser l'accord de paix de 1998.

"C'est une offre que les Britanniques auront du mal à refuser", a estimé jeudi M. Sefcovic, selon des propos rapportés par des sources européennes.►►► À lire aussi : Irlande du Nord : Londres n’hésitera pas à passer outre l’accord de Brexit, avertit Johnson

Les deux parties ont indiqué qu'elles ne feraient pas de commentaires sur la rencontre, en signe de respect après le décès du député conservateur britannique David Amess, poignardé alors qu'il tenait une permanence dans sa circonscription.

Les Britanniques veulent renégocier le protocole nord-irlandais, ce que Bruxelles refuse fermement, sans écarter des assouplissements. Ils proposent notamment d'instaurer"un arbitrage international", à la place de la Cour de justice de Luxembourg, pour faire respecter les lois du marché unique en Irlande du Nord, une modification inacceptable aux yeux des Européens. headtopics.com

Pesticides tueurs d’abeilles : la Belgique prolonge leur utilisation l’an prochain Le public du premier meeting d’Eric Zemmour sera-t-il clairsemé ? Port du masque à l'école primaire : les enfants pourront l'enlever une fois assis

Londres a menacé à plusieurs reprises de suspendre unilatéralement le protocole nord-irlandais si les difficultés n'étaient pas résolues, au risque d'une crise ouverte avec l'UE et d'une spirale de représailles commerciales.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Il y a une solution 'simple' : la réunification de l'Irlande en dehors du giron britannique. L'évolution démographique du pays va clairement dans ce sens ...

Bâtiments scolaires : l’enseignement catholique saisit la Cour constitutionnelle contre le partage des fonds UEDeux organisations de l’enseignement catholique ont décidé de demander à la Cour constitutionnelle d’examiner la...

La capacité de production de l'éolien en mer du Nord sera tripléeLe Conseil des ministres a donné vendredi son feu vert à un triplement à terme de la capacité de production d'énergie... STOP ! Arrêtons cette gabegie ! C'est un non sens ! Un scandale écologique et financier. Et nos factures d´électricité aussi...

Comment tripler notre capacité de production d'électricité en mer du Nord? Le gouvernement veut construire... une île artificielleUne annonce forte a été faite ce matin au cours du conseil des ministres. La Belgique va construire un tout nouveau parc éolien en mer du Nord. Il s'agira d'une île artificielle qui, d'ici 2030, permettra de tripler notre capacité de production d'électricité en mer. Un budget de 100 millions d'euros est consacré à ce grand projet. Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha Super écologique...La faune et flore marine vous remercie pour ces milliers de tonnes de béton.

Les travailleurs du sexe seront bientôt davantage protégés dans leurs droits sociauxLes droits sociaux des travailleurs du sexe seront bientôt mieux protégés en Belgique . Le Conseil des ministres a... Ils paient des cotisations ? Donnent des souches TVA ? Ne serait ce pas plus simple de dépénaliser et offrir la possibilité d établir des contrats clairs et concis ? Et pour les clients,il y aura des avantages aussi?

Nucléaire : l'UE 'prête' à recevoir les Iraniens 'mais le temps presse'Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell s'est dit 'prêt' vendredi à recevoir à Bruxelles les dirigeants...

A Tokyo, des transfuges nord-coréens demandent des comptes à Kim Jong UnDes transfuges nord-coréens ont symboliquement mis le dirigeant Kim Jong Un sur le banc des accusés jeudi à Tokyo pour...