Chine, Ddh, Hong Kong, Judiciaire

Chine, Ddh

Hong Kong: 1er suspect reconnu coupable en vertu de la loi sur la sécurité nationale

Hong Kong: 1er suspect reconnu coupable en vertu de la loi sur la sécurité nationale

27-07-21 12:04:00

Hong Kong : 1er suspect reconnu coupable en vertu de la loi sur la sécurité nationale

Un Hongkongais a été condamné mardi pour terrorisme et incitation à la sécession dans le premier procès instruit en...

Cette décision crée un précédent judiciaire, en confirmant que certains slogans politiques sont désormais hors-la-loi dans le territoire pourtant censé jouir de libertés inconnues dans le reste de la Chine.Tong Ying-kit, un ancien serveur de 24 ans, avait été inculpé pour sécession et terrorisme pour avoir foncé à moto sur trois policiers le 1er juillet 2020, le jour de l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale.

'Les eurodéputés, c’est des glandeurs payés à rien faire !', vrai ou faux ? 'Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés' : les mots du Premier ministre pourraient être contreproductifs Alexander De Croo : 'Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés. La situation à Bruxelles n’est ni inacceptable, ni tenable'

Il brandissait alors un drapeau où était inscrit"Libérez Hong Kong, la révolution de notre temps", la formule qui s'était imposée comme le principal slogan de l'immense mobilisation populaire de 2019.►►► À lire aussi : Hong Kong : trois responsables de la rédaction de l’Apple Daily, tabloïd critique envers Pékin, ont été arrêtés

Il a été déclaré mardi coupable par un panel de trois juges qui ont estimé que le drapeau qu'il brandissait contenait un slogan"capable d'inciter d'autres personnes à commettre un acte de sécession", et était par conséquent illégal. headtopics.com

Sa peine sera prononcée à une date ultérieure. Il risque la prison à vie.Le procès de deux semaines s'est déroulé sans jury, ce qui constitue une vraie rupture avec la tradition juridique hongkongaise. Et les trois magistrats avaient été choisis par l'exécutif hongkongais pour juger les affaires ayant trait à la sécurité nationale.

Plus de 60 personnes ont été inculpées en vertu de la loi sur la sécurité nationale, qui s'est imposée comme le principal outil de la répression chinoise contre le mouvement pro-démocratie.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Hong Kong et droits de l’Homme : l’émissaire américaine a été 'vigoureuse' avec la ChineL’émissaire américaine Wendy Sherman a été 'très vigoureuse' lundi lors de ses premiers entretiens en Chine sur des...

Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse: le coordinateur de la sécurité arrêtéLa police nationale haïtienne a annoncé avoir procédé lundi à l'arrestation du coordinateur de la sécurité du...

Hong Kong et droits de l’Homme : l’émissaire américaine a été 'vigoureuse' avec la ChineL’émissaire américaine Wendy Sherman a été 'très vigoureuse' lundi lors de ses premiers entretiens en Chine sur des...

Cuba : le président Miguel Diaz-Canel célèbre la fête nationale en travaillant avec des jeunesLe président cubain, Miguel Diaz-Canel, a profité lundi de la fête nationale pour appeler à la 'paix, au travail et à...

Le gouvernement fait de la sécurité routière une priorité: un parquet national va être crééComme les chauffards vont désormais être plus sévèrement traités par la justice, le gouvernement s'attend à une... La France tousse et la Belgique suit ! Ce titre me fait sourire: en parlant de la création d'un parquet national, c'est de la répression, pas de la sécurité ! Et sinon, pour la formation (continue) au permis ou autres (solutions valables hein, pas des mesurettes inutiles), quelque chose est prévu? La fin de la tolérance pour les excès de vitesse ne tiendra pas longtemps sauf peut-être les voies rapides.

Crise politique en Tunisie: le président limoge les ministres de la Défense et de la JusticeLe président tunisien Kais Saied a limogé lundi le ministre de la Défense après avoir suspendu les activités du... Au train où ça va, autant limoger le gouvernement entier.