Glyphosate: Bayer porté par de nouveaux espoirs d'accord amiable

Glyphosate: Bayer porté par de nouveaux espoirs d'accord amiable

25-05-20 12:22:00

Glyphosate: Bayer porté par de nouveaux espoirs d'accord amiable

Le titre Bayer était en hausse lundi matin à la Bourse de Francfort, porté par des informations de presse évoquant la conclusion d'un règlement à l'amiable, dans le cadre des procédures américaines liées au glyphosate.

Selon l'agence financière Bloomberg, citant des sources "familières des négociations", le groupe de Leverkussen aurait conclu un "accord verbal" afin de solder "entre 50.000 et 85.000" requêtes, sur les 125.000 visant l'herbicide Roundup de sa filiale Monsanto aux États-Unis.

Sécheresse en Belgique : le Brabant wallon impose de nouvelles restrictions de captage d'eau Italie : un glacier du Mont Blanc menace de se détacher, évacuations en cours Coronavirus dans le monde ce 6 août : les Etats-Unis et le Brésil sont les pays les plus touchés

Cet accord, qui nécessite une approbation du Conseil de surveillance du groupe, devrait être rendu public en juin, selon ces mêmes sources."Nous avons fait des progrès dans les discussions de médiation du Roundup", confirme un porte-parole du groupe à l'AFP, indiquant toutefois que Bayer ne "spéculera pas" pour le moment sur "l'issue ou un calendrier" du règlement.

Le nombre de requêtes actualisé en avril par le géant de la chimie atteignait 52.500 aux Etats-Unis, bien en dessous des 125.000 procédures citées par Bloomberg.Pour le porte-parole du groupe Christian Hartel, ce dernier montant inclut un nombre "substantiel" de requêtes "potentielles", non comptabilisées par l'entreprise, car n'ayant été "ni déposées" ni "signifiées".

Depuis le rachat de Monsanto en juin 2018, le groupe doit affronter une salve de procédures contre le Round Up, soupçonné d'être cancérigène par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une émanation de l'OMS.

Bayer a déjà été condamné trois fois à indemniser des requérants californiens atteints d'un cancer, même si les montants dus par le groupe ont été fortement réduits par le deuxième examen d'un juge. Les appels de Bayer sont en cours d'examen.

Les autres dossiers n'ont pas encore été examinés, les juges laissant sa chance au processus de médiation ordonné par un juge fédéral en Californie.Le groupe répète qu'il n'acceptera "un résultat de la médiation" que "s'il est sensé économiquement" et permet de "mettre un terme" au dossier. Bayer continue de contester le principe même de sa responsabilité, martelant depuis des mois qu'aucun régulateur dans le monde n'a conclu à la dangerosité du glyphosate depuis sa mise sur le marché au milieu des années 1970.

Lire la suite: lalibre.be »

Bayer serait sur le point de solder une grande partie du dossier RoundupUn accord se dessine aux États-Unis entre Bayer, l'acquéreur du Roundup de Monsanto, et 50.000 à 80.000 plaignants sur les 125.000 que comptent le dossier.

Coronavirus: deux nouveaux cas positifs au coronavirus révélés par la Premier LeagueLa Premier League anglaise de football a annoncé samedi que deux nouveaux cas positifs au coronavirus dans deux clubs ont été détectés lors de la deuxième série de 996 contrôles effectués du 19 au 21 mai au sein des vingt clubs de l'élite du ...

Coronavirus: deux nouveaux cas positifs au coronavirus révélés par la Premier LeagueLa Premier League anglaise de football a annoncé samedi que deux nouveaux cas positifs au coronavirus dans deux clubs ont été détectés lors de la deuxième série de 996 contrôles effectués du 19 au 21 mai au sein des vingt clubs de l'élite du ...

Bayer serait sur le point de solder une grande partie du dossier RoundupUn accord se dessine aux États-Unis entre Bayer, l'acquéreur du Roundup de Monsanto, et 50.000 à 80.000 plaignants sur les 125.000 que comptent le dossier.