Etudes de médecine en FWB: la majorité décide de renvoyer à plus tard le vote de la motion en conflit d’intérêts

Etudes de médecine en FWB: la majorité décide de renvoyer à plus tard le vote de la motion en conflit d’intérêts

25-01-22 14:38:00

Etudes de médecine en FWB: la majorité décide de renvoyer à plus tard le vote de la motion en conflit d’intérêts

La majorité PS-MR-Ecolo au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mardi de reporter sine die le vote de la proposition de motion en conflit d’intérêts déposée par l’opposition cdH contre le projet de loi fédérale du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke visant à revoir le contingentement des numéros Inami.

Mardi en commission du Parlement de la Fédération, différents députés membres de l’arc-en-ciel ont fait valoir les négociations que la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny venait d’entamer avec le ministre Vandenbroucke, pour décider de reporter le vote sur la motion.

Pour eux, voter pareille motion dès à présent reviendrait à choisir d’emblée la voie du conflit plutôt que celle de la négociation.Le report du vote a été approuvé par la majorité PS-MR-Ecolo. L’opposition cdH et PTB, qui souhaitait passer au vote sur la motion, ont voté contre ce sursis.

Lire la suite: Sudinfo.be »

Isopix Mardi en commission du Parlement de la Fédération, différents députés membres de l’arc-en-ciel ont fait valoir les négociations que la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny venait d’entamer avec le ministre Vandenbroucke, pour décider de reporter le vote sur la motion. Pour eux, voter pareille motion dès à présent reviendrait à choisir d’emblée la voie du conflit plutôt que celle de la négociation. Le report du vote a été approuvé par la majorité PS-MR-Ecolo. L’opposition cdH et PTB, qui souhaitait passer au vote sur la motion, ont voté contre ce sursis. Pour les centristes, le resserrement du nombre de praticiens voulu par le ministre Vandenbroucke est inacceptable, alors que le sud du pays fait face à une pénurie de praticiens. Le cdH dénonce aussi l’absence de garantie pour les étudiants actuellement en formation en FWB qu’ils pourront disposer d’un numéro Inami, et donc qu’ils pourront exercer à l’issue de leurs études. Notre sélection vidéo Toutes les infos sur ma commune Résultat(s) de votre recherche: