Hongrie, Coronavirus

Hongrie, Coronavirus

En état d'urgence, la Hongrie compte restreindre les droits des personnes transgenres

06-04-20 14:45:00

En état d'urgence, la Hongrie compte restreindre les droits des personnes transgenres

Même en temps de coronavirus, le gouvernement hongrois ne s’attaque pas seulement à l’épidémie. Il a déposé un projet de loi visant à mettre fin à la reconnaissance légale des personnes transgenres, rapporte The Guardian.

'Les assiettes sont vides, la coupe est pleine': cette patronne de restaurant attend désespérément de pouvoir rouvrir Un papa tente d’ouvrir un baril d’essence avec une disqueuse: les étincelles provoquent une explosion, sa fille de 5 ans perd un bras! Coronavirus - BILAN MONDIAL: L'Italie rouvre ses frontières, le virus continue sa progression fulgurante en Amérique latine

Soumis mardi dans une série de mesures, ce projet de loi stipule que le genre devrait être défini comme"le sexe biologique basé sur les caractéristiques sexuelles primaires et les chromosomes". Conséquence ? Il faudrait enregistrer le"sexe à la naissance" des personnes dans le registre civil hongrois qui ne pourraient plus changer de sexe.

La réglementation sur l'égalité des sexes, qui fait partie d'un projet de loi plus vaste sur un certain nombre de questions non liées aux coronavirus, devra encore être examinée par le Parlement hongrois.Opposition du Conseil de l’Europe Le commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović, a appelé le Parlement hongrois à ne pas adopter cette loi, et a déclaré que cette mesure était contraire aux normes des droits de l'Homme et à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'Homme.

"Les personnes transgenres ont le droit à la reconnaissance légale de leur sexe sur la base de l'autodétermination. C'est une étape essentielle pour garantir le respect de leurs droits humains dans tous les domaines de la vie. La reconnaissance juridique du genre est une question de dignité humaine", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Avide de pouvoir Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a obtenu le 31 mars le feu vert du Parlement pour légiférer par ordonnances dans le cadre d'un état d'urgence à durée indéterminée que l'opposition juge"disproportionné" pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Elle instaure aussi jusqu'à cinq ans de prison pour la diffusion de"fake news" sur le virus ou les mesures du gouvernement, alors que les rares médias indépendants du pays font régulièrement l'objet de telles accusations.

Les nouvelles dispositions permettent au dirigeant hongrois de prolonger indéfiniment l'état d'urgence en vigueur depuis le 11 mars, sans demander l'aval du Parlement.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Triste nouvelle: le fondateur de la chaîne Zeeman est décédé à l’âge de 78 ans Des averses et orages pourraient frapper une région de Wallonie cet après-midi L'aéroport de Bruxelles s'apprête à rouvrir: il y aura des caméras thermiques qui détecteront les personnes fiévreuses Lire la suite: RTBF info »

Pán Orbán vie veľmi dobre prečo, pozná dobre svoj národ... Co....rd Et bien qu'elle meure l'Europe, m'enfin c'est quoi cette discrimination, fichez la Paix aux LGBT ! On dirait des gens qui sont restés au siècle dernier si pas plus tôt. C'est important pour la lutte contre le coronavirus. Évidemment. Excellent 👍

Que fait l’Europe ? Finalement l'Europe autorise les dictatures de pays membres. Notre système me dégoûte En entre de plein pied dans le fascisme. Faut virer la Hongrie et la Pologne de l' Europe C’est quoi le rapport avec le Corona ? pauvre Hongrie... Et ainsi mourut l'Europe... Et dire qu'il y a des cons qui souhaitent l'avènement de ce genre de personnage par ici...désespérant!

Et voilà une autre face et pas la plus enviable de l'état d'urgence... Foutez la paix aux homos, transgenres, ils ne sont d'aucune menace pour une nation!!! Reynders? Peur? Il a probablement oublié la fin du régime communiste. Plutôt que de rester en Europe pour certains avantages, la Russie et Poutine ne sont pas loin.

'La réglementation sur l'égalité des sexes, qui fait partie d'un projet de loi plus vaste sur un certain nombre de questions non liées aux coronavirus, devra encore être examinée par le Parlement hongrois.' Du coup, quel rapport avec l'état d'urgence ? 🤔 Charognard...

Des signes encourageants en Italie, en France et en EspagneCertains pays, comme l’Italie ou l’Espagne, montrent des signes encourageants, suite aux mesures prises ces dernières semaines. Blablabla. On va vous croire tiens. On a les télé Espagnols et Italiennes et on les regarde. Bizarre comme ils ne disent pas la même chose que les merdias Belges. CarcotP lol

1.851 élèves en liste d’attente pour l’inscription en secondaire, un chiffre en hausseA ce jour, il reste 1.851 élèves en liste d’attente, dont la majorité vise les écoles en Région de Bruxelles-Capitale. L'état ne peut pas tout faire comme on dit souvent mais cela devrait pousser certains entrepreneurs à créer des établissements privés pour eux

Coronavirus: 5.889 morts en hôpital en France, 357 de plus en 24h5.889 morts en hôpital en France, 357 de plus en 24h

L’évolution de l’épidémie en Belgique: les admissions à l’hôpital sont en baisse« Nous nous orientons vers une situation de maîtrise de l’épidémie », a osé le porte-parole du Comité coronavirus, Emmanuel André. Même si les efforts à faire vont encore durer un moment. Normal vous les renvoyez tous à la maison 🤦‍♂️

Contrôles renforcés et locations interdites: un 'dispositif exceptionnel' en France pour éviter les départs en vacancesUn 'dispositif exceptionnel' a été mis en place en France, où le coronavirus a causé plus de 6.500 morts, pour empêcher les départs en vacance et faire respecter le confinement, avec l'interdiction des locations sur une partie du littoral.

En France, un «dispositif exceptionnel» pour empêcher les départs en vacancesDepuis vendredi, plus de 160.000 policiers et gendarmes sont mobilisées afin de faire appliquer les mesures de confinement dans la zone qui regroupe l’Ile-de-France et l’Occitanie.