Climat, Tourisme, Envıronnement

Climat, Tourisme

Des tonnes de sable déversées à Miami Beach pour lutter contre l'érosion de la plage

Des tonnes de sable déversées à Miami Beach pour lutter contre l'érosion de la plage

18-01-20 09:48:00

Des tonnes de sable déversées à Miami Beach pour lutter contre l'érosion de la plage

Des dizaines de camions qui déversent des tonnes de sable blanc à Miami Beach: c'est la réponse des autorités à l'érosion de l'une des plages les plus touristiques des Etats-Unis, un phénomène causé par la hausse du niveau de la mer.Cette hausse est...

Un projet qui a vu le jour après le passage de l'ouragan Irma en 2017. Le simple coût du sable atteint 16 millions de dollars"Certaines personnes disent que c'est jeter des dollars dans l'océan chaque année et ils ont parfois raison, mais nous devons le faire, nous avons besoin des plages", argumente M. Leatherman, parfois surnommé"Dr. Plage". L'érosion moyenne à Miami Beach est, dit-il, de 30 centimètres par an. Mais la plage recule par endroits beaucoup plus vite. Durant les travaux, les camions déposeront entre 100 et 250 chargements de 22 tonnes de sable par jour. Selon la loi, les ingénieurs ne peuvent utiliser que du sable américain, et celui qui est déversé à Miami Beach vient de l'ouest de la Floride. Les grains ne peuvent dépasser 4,7 millimètres.

Bruxelles : le tunnel Léopold II devient le tunnel Annie Cordy 'Histoire belge', 'ridicule', pas assez néerlandophone : les premières critiques sur le futur tunnel Annie Cordy et les réponses A Middelkerke, le bourgmestre a appelé à 'l'incivisme politique' et autorise la réouverture des terrasses de l'Horeca

Ce plan fait lui-même partie d'un projet plus large de 158,3 millions de dollars accordés au comté de Miami en 2018 par le gouvernement fédéral à Washington pour enrayer l'érosion des plages et protéger la côte des ouragans. Il concernera notamment trois autres localités au nord de Miami, où s'alignent les gratte-ciel aux appartements valant plusieurs millions de dollars. Le projet a également demandé la protection des nids de tortue ou leur relocalisation quand cela était nécessaire.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

'Le taux de vente des biens à des investisseurs grimpe à 50 %, parfois plus'LIBRE IMMO | Le dossier 'La demande est là. Mieux, elle s’organise', indique Jacques Lefèvre, CEO de BPI Real Estate Belgium. Entretien...

Le ministre Willy Borsus ne veut plus des zonings en périphérie des grandes villesPour Willy Borsus, les grands centres commerciaux sont une erreur de l'histoire. Le ministre wallon de l'Economie veut en revanche encourager ... Remettez déjà la gratuité des parking en ville et une partie des clients reviendront. Faites fonctionner votre cerveau de bureaucrate. les agriculteurs vont sourir.... en centre ville l ideal.... pour les chauffeurs

Le bruit strident des camions Hygea fait grincer des dentsL'intercommunale précise de son côté que dans pareil cas, une plainte peut être déposée sur son site.

Échec des négociations au CHU Tivoli, le personnel des urgences se met en grève !Elle sera effective ce lundi dès 7 heures jusqu'à mardi à 7h15.

A l'approche des élections sociales, des licenciements douteux chez BritteLa société Britte, une entreprise de mécanique de précision installée au parc industriel des Hauts-Sarts, vient de licencier quatre de ses travailleurs, trois ouvriers et un employé. Officiellement, pour raisons économiques. Les syndicats n’en...

Les fumées des incendies australiens ont fait le tour de la planète selon des chercheurs belgesLes émanations des feux qui ravagent l’Australie depuis plusieurs semaines ont traversé les océans et survolé les continents pour revenir à leur point de départ.