Des minoritaires de Nyrstar recalés au Conseil d'Etat

Des minoritaires de Nyrstar recalés au Conseil d'Etat

02-06-20 00:34:00

Des minoritaires de Nyrstar recalés au Conseil d'Etat

Des actionnaires minoritaires de Nyrstar ont échoué à faire suspendre l'arrêté-royal de pouvoirs spéciaux qui régit les assemblées générales. Ils voulaient obtenir le report de l'assemblée générale extraordinaire du 2 juin qui devra se prononcer sur la dissolution de Nyrstar. Cette assemblée aura lieu, à huis-clos, devant un notaire.

C'est sur base de cet arrêté-royal qu'est organisée l'assemblée générale de ce 2 juin qui a pour objet la dissolution de Nyrstar. Selon cet arrêté-royal, l'assemblée se tiendra à bureau fermé devant un notaire et les actionnaires pourront voter par procuration. Cette façon de faire ne prévoit pas la possibilité d'organiser des sessions de questions et réponses, les actionnaires devant envoyer leurs questions à l'avance et par écrit.

Pour la première fois, Donald Trump porte un masque en public Coronavirus dans le monde : plus de 210.000 nouveaux cas en 24 heures Incendie sur le site d'Umicore à Hoboken

Engagés dans un bras de fer judiciaire depuis plus d'un an, les actionnaires minoritaires de Nyrstar estiment qu'ils ont été lésés lors de la restructuration de la société qui, in fine, a vu les actifs de Nyrstar être logés dans un Newco dont Trafigura, l'actionnaire principal de Nyrstar, possède 98%. Les 2% restants appartiennent à NYrstar.

Lire aussi: "Les minoritaires de Nyrstar s'opposent à la dissolutionD'après l'arrêt rendu lundi par le Conseil d'Etat, il apparaît que les actionnaires n'ont pas réussi à démontrer l'extrême urgence de leur démarche. Ils ont introduit leur recours le vendredi 29 mai dans l'après-midi alors que la situation était connue depuis plus d'un mois. En effet, les actionnairs avaient été prévenus le 30 avril que la société allait recourir à l'arrêté-royal n°4 pour organiser les assemblées et, a dit le Conseil d'Etat, ils auraient pu mettre cette période à profit pour introduire leur recours. 

Plus tôt cette semaine, un autre groupe de petits actionnaires, emmenés par les avocats Laurent Arnauts et Robert Wtterwulghe (WATT Legal) avaient introduit un recours contre le même arrêté-royal, mais devant la Cour Constutionnlle, cette fois. 

Lire aussi:"Nouveau recours des actionnaires de Nyrstar".  Lire la suite: L'Echo »

Circulation des trains interrompue entre Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord: des retards et suppressions possiblesLa circulation des trains est perturbée sur la jonction entre Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord, le tronçon le plus fréquenté du réseau ferroviaire belge, en raison d'un dégagement de fumée à la suite d'un petit incendie.

Coronavirus: des stades de football en Hongrie ont accueilli des supportersÀ l’exception de la Biélorussie, où les rencontres avec public n’ont jamais cessé depuis le début de la pandémie de Covid-19, la Hongrie est le premier pays d’Europe à autoriser les supporters à fréquenter de nouveau les stades. Il sera imité à partir du 19 juin par la Pologne, qui a décidé qu’à partir de cette date, les matches de son championnat se dérouleraient devant un contingent de supporters limité à 25 % de la capacité du stade.

Enfant enlevé 42 jours : l'un des suspects est un combattant syrien extrémiste connu des autoritésEn tout, sept personnes suspectes ont été appréhendées. il a pourtant la tête d'un brave gars !

Philippe Goffin revient sur le couac des déplacements en France: 'Chaque Etat est souverain par rapport à ses frontières'Grande confusion ce week-end à la frontière française. Alors que Pieter de Crem avait annoncé vendredi que les visites dans les pays voisins de la Belgique pouvaient reprendre dès ce samedi, de nombreux Belges ont été refoulés à la frontière française. Voilà, il le dit : L'UE et Schengen c'est du B.S !

Coronavirus à Jérusalem : réouverture de l'Esplanade des mosquées après plus de deux mois de fermeture

Les cafés et restaurants peuvent à nouveau accueillir des clients aux Pays-BasLes Pays-Bas entament lundi une nouvelle phase dans l'assouplissement des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.