Dakar, Incourt, Perwez, Rallye

Dakar, Incourt

Dakar 2021 : un rêve d'enfance qui se concrétise pour deux Incourtois

Dakar 2021 : un rêve d'enfance qui se concrétise pour deux Incourtois

06-01-21 13:05:00

Dakar 2021 : un rêve d'enfance qui se concrétise pour deux Incourt ois

'On s’était toujours dit qu’un jour on irait au Dakar , ne fût-ce que pour ramasser les déchets'. Aujourd’hui, le rêve de Niels Lescot et Edouard Fraipont s’est réalisé. Ils ont rejoint l’équipe 'Racing Wings', emmenée par Emmanuel Eggermont,...

Tout est parti d’un post Facebook Pour une bonne partie de l’équipe, le Dakar n’est pas une découverte. Mais pour les deux jeunes Incourtois, c’est une nouvelle aventure qui a démarré sur les pistes ensablées. Ils ont en fait répondu à un appel lancé sur Facebook par l’équipe Racing Wings, basée à Perwez."On avait déjà fait quelques assistances pour eux lors de rallyes en Belgique et ils ont posté un message disant qu’ils participaient au Dakar cette année, raconte Niels Lescot. J’ai demandé s’ils avaient besoin d’une assistance. Ils m’ont répondu oui et demandé si je connaissais quelqu’un d’autre. J’ai donc demandé à Edouard Fraipont s’il voulait bien m’accompagner, comme c’était notre rêve à tous les deux depuis tout petits".

Le centre de vaccination au Heysel à moitié vide : des couacs informatiques mais aussi un manque d'engouement du personnel de santé Une lockdown party interrompue dans un gîte à Offagne: la plupart des participants ont reçu 750 euros d'amende France : graphique faussé, drapeaux inversés... les erreurs de la conférence de presse de Jean Castex

On s’est engagés en se disant qu’on allait bien se marrer, mais on ne se rendait pas compte que ce serait très difficile Les deux passionnés se sont ainsi retrouvés comme copilote et mécanicien dans le camion de course de l’équipe."Un mois avant le départ, on a confirmé la présence du camion. Ça a été relativement chaud pour tout préparer, mais on y est arrivés !", se réjouit l’Incourtois. L’équipe est toujours dans la course et se classait ce mardi dix-septième de sa catégorie, malgré une première panne survenue lundi. Mais la bonne ambiance qui règne au sein de l’équipe permet de surmonter ces premières déconvenues."On ne s’attendait pas à ça, reconnaît Niels. Le Dakar est le rallye le plus dur au monde. On s’est engagés là-dedans en se disant que c’était une top aventure et qu’on allait bien se marrer, mais on ne se rendait pas compte que ce serait très difficile. Mais on garde le moral et le sourire grâce à l’équipe".

Tout le monde met les mains dans le cambouis Une ambiance qu’il apprécie d’autant plus que toute l’équipe n’hésite pas à se retrousser les manches pour trouver des solutions aux avaries techniques."Comme on est en catégorie Classic, c’est vraiment à l’ancienne. Donc on mécanique jusqu’à trois heures du matin. Les pilotes travaillent avec nous. Tout le monde a le même état de fatigue. Tout le monde met les mains dans le cambouis. C’est vraiment une ambiance qui est géniale", témoigne-t-il encore, contacté au terme de la troisième journée du rallye. L’objectif de l’équipe Racing Wings n’est pas de faire un record de vitesse, vu l’âge des véhicules, mais surtout de terminer la course, dans les temps et sans casse. headtopics.com

Niels Lescot raconte l'ambiance sur place - 06/01/2021 C'est le rendez-vous incontournable des amateurs de sensations chaque début d'année. Le Dakar est parti ce dimanche de Jeddah, en Arabie Saoudite. Et sur la ligne de départ, dans la catégorie"Classique", l'équipe Racing Wings, dont les 7 membres viennent du Brabant wallon. Pour Niels Lescot et Edouard Fraipont, originaires d'Incourt, c'est même toute première participation au célèbre rallye raid. Un rêve de gosses qui se réalise. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »