Covid Check au travail au Grand-Duché: quelles obligations?

14-01-22 17:31:00

Le Covid Check va s’appliquer dans toutes les entreprises luxembourgeoises dès ce samedi 👇

Le Covid Check va s’appliquer dans toutes les entreprises luxembourgeoises dès ce samedi 👇

Après de nombreuses semaines de débats, de manifestations parfois tendues et de préparation, le Covid Check obligatoire débarque dès demain, samedi 15 janv...

Julien GarroyAprès de nombreuses semaines de débats, de manifestations parfois tendues et de préparation, le Covid Check obligatoire débarque dès demain, samedi 15 janvier, dans toutes les entreprises du Luxembourg.Pour y voir plus clair, voici les obligations auxquelles devront se soumettre employeurs et employés.

Pour l’employeurObligation d’instaurer le Covid Check 3G (vacciné, rétabli ou testé) dans les entreprises et la fonction publique, du 15 janvier au 28 février, sous peine de recevoir une amende de 4 000 euros.Pour les employés

Lire la suite: lavenir.net »

Covid: l’Union des ambulanciers tire la sonnette d’alarme sur ses conditions de travailL’Union des ambulanciers tire la sonnette d’alarme mercredi, dans une lettre adressée au ministre de la Santé Franck Vandenbroecke (Vooruit), sur la dégrad...

Covid: Omicron réduit de 69% les risques d’hospitalisation, selon les autorités norvégiennesLes risques d’hospitalisation en lien avec le Covid sont 69% inférieurs avec Omicron qu’avec Delta, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires norvégien... Même 90% selon une étude américaine parue dans lalibrebe , la politique du tt vax doit cesser

Covid: la Thaïlande veut que les vacanciers contribuent à la sortie de criseCoronavirus: en Thaïlande, le gouvernement a présenté un plan frappant les vacanciers d’une taxe d’entrée visant à ce qu’ils contribuent à la reprise du se...

Covid: des auditions pour évaluer l’opportunité d’une obligation vaccinaleCoronavirus: des débats seront organisés au sein de la commission Santé sur l’obligation vaccinale. Un débat politique suivra les auditions, éventuellement... Et nos droits de l'homme

Covid: le Codeco sur la 'stratégie à long terme' aura lieu la semaine prochaineLe prochain Comité de concertation concernera la stratégie à 'long terme' contre la pandémie de coronavirus en Belgique. Il n’aura pas lieu cette semaine ... Codeco, stratégie, long terme, non ce n'est pas le Gorafi.

Covid: le Codeco sur la 'stratégie à long terme' aura lieu la semaine prochaineLe Comité de concertation sur la stratégie à 'long terme' contre la Covid-19 aura lieu la semaine prochaine à un jour à préciser en fonction de l'avancée du travail préparatoire par le Commissariat Corona, annonce le porte-parole du Premier ministre Alexander De Croo mercredi. La décision quant au jour choisi sera prise en début de semaine.

Le Covid Check va s’appliquer dans toutes les entreprises du pays.Selon l’Union des ambulanciers, la pandémie a exacerbé des problèmes structurels qui pèsent désormais sur le bien-être des ambulanciers ainsi que la qualité des services fournis.«Le variant Omicron présente un risque sensiblement plus bas que le variant Delta de développer une forme grave de la maladie», souligne les autorités sanitaires norvégiennes AFP Les risques d’hospitalisation en lien avec le Covid sont 69% inférieurs avec Omicron qu’avec Delta, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires norvégiennes, confortant ainsi les indications selon lesquelles ce variant semble moins dangereux.Le gouvernement thaïlandais attend environ 5 millions de visiteurs étrangers cette année, principalement en provenance d’Europe et des États-Unis.

Julien Garroy Après de nombreuses semaines de débats, de manifestations parfois tendues et de préparation, le Covid Check obligatoire débarque dès demain, samedi 15 janvier, dans toutes les entreprises du Luxembourg. Pour y voir plus clair, voici les obligations auxquelles devront se soumettre employeurs et employés. L’association professionnelle, qui représente plus d’un millier d’ambulanciers, craint pour leur bien-être et demande davantage de soutien au ministre de la Santé. Pour l’employeur Obligation d’instaurer le Covid Check 3G (vacciné, rétabli ou testé) dans les entreprises et la fonction publique, du 15 janvier au 28 février, sous peine de recevoir une amende de 4 000 euros. Mais, sur la même période, le variant est devenu largement majoritaire, représentant aujourd’hui environ 90% des nouvelles infections. Pour les employés Pour accéder au lieu de travail, obligation de présenter, sous peine d’une amende de 500 à 1 000 euros, soit un certificat vaccinal incluant deux doses, soit un certificat médical de rétablissement (délivré par le laboratoire après un test PCR positif), soit un test négatif PCR de 48 heures ou antigénique de 24 heures, soit un certificat de contre-indication à la vaccination établi par le directeur de la Santé, accompagné d’un test négatif (à noter que dans ce seul cas, les autotests seront acceptés). Une augmentation de 150 millions d’euros réclamée Dans la lettre adressée au ministre Vandenbroecke, l’organisation demande notamment une augmentation de la subvention fédérale à 150 millions d’euros annuels pour garantir un service de qualité et des conditions de travail correctes. Les contrevenants devront poser congé. L’argent est aussi en partie destiné à un programme d’assurance pour les vacanciers, par exemple s’ils se retrouvent à l’hôpital.

Si le stock de congé légal est épuisé ou si les congés sont refusés (suivant les règles en vigueur pour les congés ordinaires), l’employé sera alors dispensé de travail avec perte de la rémunération des heures non prestées, jusqu’à ce qu’il puisse présenter un Covid Check valide, ou jusqu’à la fin de la mesure."La confrontation quotidienne avec la violence verbale ou physique entraîne une augmentation du niveau de stress chez de nombreux ambulanciers", souligne-t-elle. Concernant les tests Les autotests ne seront pas acceptés, seuls les tests certifiés seront valables, et à la charge de l’employé – soit une dépense estimée entre 500 et 900 euros en pharmacie. Le gouvernement a annoncé que les tests effectués après une première dose de vaccin (effectuée après le 16 décembre), ainsi que ceux des personnes pour lesquelles le vaccin est contre-indiqué, seront toutefois pris en charge. L’organisation n’exclut pas de prendre des mesures si son appel devait rester lettre morte auprès du gouvernement. Des centres de test leur seront réservés dès ce vendredi 14 janvier, sur le parking de Luxexpo, au P&R Sud à Howald, au rond-point Raemerich à Esch-sur-Alzette, dans la zone industrielle ZANO au Fridhaff et près du centre polyvalent de Junglinster. Toutes ces mesures devraient prendre fin le 28 février, sauf changement de cap du gouvernement d’ici là. Deschilder.

.