Coronavirus: 'Il ne faut pas paniquer', estime la commissaire européenne à la Santé

Coronavirus

Coronavirus

26.2.2020

Coronavirus : 'Il ne faut pas paniquer', estime la commissaire européenne à la Santé

La diffusion du coronavirus en Italie et en Europe est"un motif d'inquiétude" mais"nous ne devons pas tomber dans la panique", a estimé mercredi à Rome la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides. La responsable européenne a toutefois averti que"les systèmes de santé doivent se préparer à une augmentation des cas et à bien se coordonner", alors que les cas de contamination se multiplient à travers l'Europe. "L'Europe est encore dans la phase d'endiguement", a estimé la commissaire, appelant tous les Etats membres à revoir leurs"procédures contre les pandémies", informer et se coordonner avec Bruxelles sur leurs plans d'action. ►►► Lire aussi : Notre dossier complet sur l'épidémie A propos d'une mission scientifique conjointe de l'Union européenne et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) arrivée lundi en Italie, la commissaire a estimé que l'étude du cas italien allait"fortement contribuer à comprendre comment le virus se propage, contrôler son expansion et fournir un meilleur soutien à toute l'Europe". "Nous faisons face à une situation où subsistent de nombreuses questions (sur le virus), son origine et comment il se répand", a-t-elle déclaré. Attention à la désinformation La commissaire a au passage appelé à"être vigilants face aux risques de mauvaise information, de désinformation et de déclarations xénophobes qui n'aident pas du tout et remettent en question le travail des autorités publiques". Critiquant des"approches divergentes" dans l'UE, la commissaire a aussi souligné que"les virus comme le Covid-19 ont montré leur capacité à franchir les frontières" et s'est félicité que les pays voisins de l'Italie n'aient pas fermé leurs frontières avec la péninsule."Ce serait une mesure disproportionnée et inefficace", a-t-elle jugé. L'important pour combattre l'épidémie est"de se coordonner et de partager les informations", a poursuivi la commissaire, rappelant que l'UE apporte déjà"un soutien maximum à l'Italie et à tous les Etats membres" qui en expriment le besoin. Elle s'est félicitée de l'initiative de la présidence croate de l'Union européenne de prévoir des réunions régulières entre ministres de la Santé, pour"maintenir les contacts au niveau scientifique et les discussions sur le plan politique". Pour sa part, entre autres mesures concrètes, la Commission européenne va bientôt distribuer des notices d'informations aux voyageurs en Europe, en particulier pour tous ceux qui vont ou proviennent de zones touchées par l'épidémie. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OK Ne plus afficher × Lire la suite: RTBF info

Alors il faut moins en parler.🤬 Merci pour l’info. 'Il ne faut pas paniquer (en un seul mot)?🙄 Une pandémie silencieuse, sans remède apparent, arrivant de manière spontanée au coin du rue d'un pays, à 7000km de l'épicentre😒 De quoi se rassurer!? 😞 Mais delà de ça , le carnaval est bientôt terminé, le masque n'est plus utile😒

Comme si un politicien en poste allait dire autre chose... si c'est pour enfoncer des portes ouvertes, autant se taire! EU_Commission Bah ouais logique, elle va pas nous dire de paniquer Elle a bien raison !

Coronavirus: il faut trouver le patient zéroQui est donc le patient zéro? C'est une véritable énigme en Italie. La réponse à cette question permettrait de mieux réagir pour contenir le virus Covid-19 qui a déjà touché plus de 220 personnes dans le nord du pays.

Le coronavirus est-il la fameuse 'maladie X', classée par l'OMS comme 'danger international' ?Entrée il y a deux ans dans la liste de l'Organisation Mondiale de la Santé, la nébuleuse 'maladie X' ressemblerait, en certains points, au...

Le coronavirus est-il la fameuse 'maladie X', classée par l'OMS comme 'danger international' ?Entrée il y a deux ans dans la liste de l'Organisation Mondiale de la Santé, la nébuleuse 'maladie X' ressemblerait, en certains points, au...

Le coronavirus se rapproche : faut-il annuler les voyages scolaires ?La ministre de l’Éducation estime que la situation ne justifie pas encore d’interdiction des voyages en Italie.

Selon ce virologue, après l'Italie, 'il y a de grandes chances que le coronavirus s'étende aussi dans notre pays'Le virologue Marc Van Ranst était l'invité du journal de VTM à 13h. Chez nos confrères néerlandophones, le virologue a affirmé que le coronavirus avait désormais de grandes chances de s'étendre jusqu'en Belgique.

Maggie De Block sur le coronavirus au «Soir»: «Il faut éviter les réflexes de panique et les mesures disproportionnées»Elle ne sait plus sur quel ton le répéter : la Belgique est prête, archi-prête, à déclencher le plan coronavirus. Mais à ce stade, insiste Maggie De Block, il n’y a aucune raison de céder à la panique. Ta gueule Elle a raison Une nouvelle souche du corona ? Fermez provisoirement les frontières!



Coronavirus: la patronne de l’Union européenne présente ses excuses à l’Italie

La CSC veut la démission de Maggie De Block: «Je travaille jour et nuit», répond la ministre

Annulation de Wimbledon: Clijsters a le coeur brisé, Federer est dévasté

Pour Philippe De Backer, «le gsm sur votre oreille a beaucoup plus d’impact que les pylônes 5G»

Coronavirus : un décès sur trois en Wallonie est un résident de maison de repos

Sophie Wilmès instaure un «groupe de travail» qui planche sur le calendrier d’après-confinement

'Je vous présente mes excuses': Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'Italie

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

26 février 2020, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Un 4e ourson, sauvé de toute justesse, est arrivé au Domaine des Grottes de Han

Nouvelles suivantes

Norvège: feu vert à la démolition d'un bâtiment marqué du sceau de Picasso
Le coronavirus a fait plus de 50.000 morts dans le monde Coronavirus: la France compte 4.503 morts, dont 884 dans les maisons de repos Submergé, le crématorium de Milan ferme ses portes Coronavirus: le Roi active ses réseaux chinois pour aider la Belgique Belfius ne versera pas son dividende de 161 millions d’euros 'Un gsm sur votre oreille a beaucoup plus d'impact que les pylônes 5G' affirme le ministre De Backer BNP Paribas Fortis retire son dividende 2019 Plus d’un million de cas de coronavirus dans le monde (carte interactive) Coronavirus: l’UE tente de mettre ses différences de côté pour définir sa solidarité Fin des championnats de hockey, pas de titre de champion de Belgique Jean-Michel Javaux, atteint du coronavirus: «Je ne voulais pas déranger les urgences mais ça n’allait plus» Coronavirus : 'Ils n'ont plus la force de se battre', immersion au cœur d'une maison de repos touchée par la maladie
Coronavirus: la patronne de l’Union européenne présente ses excuses à l’Italie La CSC veut la démission de Maggie De Block: «Je travaille jour et nuit», répond la ministre Annulation de Wimbledon: Clijsters a le coeur brisé, Federer est dévasté Pour Philippe De Backer, «le gsm sur votre oreille a beaucoup plus d’impact que les pylônes 5G» Coronavirus : un décès sur trois en Wallonie est un résident de maison de repos Sophie Wilmès instaure un «groupe de travail» qui planche sur le calendrier d’après-confinement 'Je vous présente mes excuses': Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'Italie Tous solidaires: des restaurateurs belges cuisinent gratuitement pour les hôpitaux Coronavirus: quatre Delhaize en grève « une réaction compréhensible des travailleurs» Coronavirus: quatre Delhaize en grève ce mercredi et le mouvement pourrait s’étendre Crise sanitaire: à Bruxelles, l’Europe met 100 voitures avec chauffeur à disposition des autorités 'Face à la crise, on a l’impression que le gouvernement ne sait pas où il va'