Belgique, Mobilité

Belgique, Mobilité

Coronavirus à Bruxelles: la Stib marque la distanciation sociale dans les transports publics avec des autocollants

08-04-20 13:42:00

Coronavirus à Bruxelles: la Stib marque la distanciation sociale dans les transports publics avec des autocollants

Un autocollant rond rouge avec une croix, mentionnant le message:"veuillez ne pas utiliser ce siège" est désormais apposé sur les sièges des transports en commun à Bruxelles, de manière à ce que chacun sache où il peut s'asseoir pour respecter la distanciation sociale de rigueur.

Coronavirus aux USA : Biden répond aux moqueries de Trump sur son masque en le traitant de 'parfait crétin' Des policiers suspectés d'avoir fait un barbecue pendant leur service Deux bandes rivales s'affrontent à Marchienne-au-Pont: 50 personnes sur place, la police forcée d'intervenir

►►► Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus en Belgique et dans le monde Des autocollants ont également été placés sur les portes des transports en commun pour rappeler aux voyageurs de respecter les mesures concernant la distanciation sociale."Les membres de notre personnel administratif ont aidé leurs collègues de terrain à mettre ces autocollants dans nos véhicules. Ils permettent de bien répartir les passagers et de les éloigner les uns des autres à 1,5 mètre", a déclaré la Stib via Twitter.

Lundi, nos équipes administratives sont venues aider nos collègues du terrain pour coller des stickers en forme de croix rouges sur les sièges des véhicules. Les stickers sont là pour vous aider à mieux vous répartir et garder une distance d'1m50.

La #STIB, c'est nous tous ! pic.twitter.com/UhCh0ZGmLU— STIB-MIVB (@STIBMIVB) April 8, 2020 Les fréquences des transports publics bruxellois ont quant à elles été adaptées aux besoins des voyageurs qui doivent encore effectuer des déplacements indispensables. Toutes les lignes restent assurées et toutes les zones de la capitale continuent d'être desservies.

Reportage du JT du 16 mars dernier: Coronavirus : les transports en commun adaptent leur offre et prennent des mesures - JT 13h -... Du côté des transports en commun, trains, trams, bus et métros peuvent circuler normalement. Ceci dit, avec la suspension des cours et de nombreuses personnes mises en télétravail, les services sont réduits. Les usagers sont moins nombreux. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Très bien et courage pour le personnel. Joli budget autocollants 😅 Excellent 😀😀😀😀😀😀 Donc.... en bus on voyage à moins de dix personnes. A espérer qu'on a mis en service plus de bus !

Bruxelles: la Stib installe des autocollants pour marquer la distanciation sociale (photos)Un autocollant rond rouge avec une croix, mentionnant le message : « veuillez ne pas utiliser ce siège » est désormais apposé sur les sièges des transports en commun à Bruxelles.

Coronavirus: plus de 2 millions d'euros dégagés par la FWB pour aider les étudiantsLe gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris plusieurs mesures mardi dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Fin de l’année académique: les examens restent maintenus, sauf si le Conseil national de sécurité venait à prendre de nouvelles décisions!Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris plusieurs mesures mardi dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Attention pendant le confinement: les arnaques en ligne prolifèrent depuis le début de la pandémie !L'organisation de régulation des noms de domaine sur internet (ICANN) a appelé à la vigilance mardi contre la prolifération des arnaques qui exploitent les peurs liées à la pandémie de coronavirus.

Attention pendant le confinement: les arnaques en ligne prolifèrentL'organisation de régulation des noms de domaine sur internet (ICANN) a appelé à la vigilance mardi contre la prolifération des arnaques qui exploitent les peurs liées à la pandémie de coronavirus.

Coronavirus: crainte d’une montée d’antisémitisme liée au virus en Allemagne alors que les théories du complot fleurissent sur la toileLe gouvernement allemand s’est inquiété mardi d’une poussée d’antisémitisme dans le pays liée à la crise du coronavirus, alors que des « théories du complot » fleurissent sur les réseaux sociaux. Bordel, dans n’importe quelle situation, les juifs arrivent quand même à jouer les victimes les Juifs sont en Asie ? ils mangent du pangolin , des chauve-souris ? si ça se trouve c'est encore eux qui vont trouver un remède