COP26: l'Australie refuse de signer le 'pacte méthane' proposé par l'UE et les États-Unis

COP26: l'Australie refuse de signer le 'pacte méthane' proposé par l'UE et les États-Unis

28-10-21 11:43:00

COP26: l'Australie refuse de signer le 'pacte méthane' proposé par l'UE et les États-Unis

L'Australie a refusé de rejoindre le 'pacte méthane' proposée par l'Union européenne et les États-Unis, qui vise à...

L'UE et les États-Unis ont annoncé le 11 octobre la conclusion de ce pacte sur le méthane. Au total, 35 pays ont adhéré à l'accord, dont neuf des vingt plus grands producteurs de méthane. Selon les experts, ce gaz est la deuxième cause la plus importante du changement climatique après le CO2.

L'Australie est un grand producteur de combustibles fossiles, qui engendrent de grandes quantités de gaz à effet de serre. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le pays est responsable de 0,7 % des émissions de méthane mondiale. En outre, le méthane représentait près d'un quart de toutes les émissions de l'Australie en 2019.

►►► À lire aussi : La COP26 mal embarquée ?"Plus difficile" de parvenir à un accord mondial qu’à Paris, juge son président Alok SharmaLe Premier ministre Scott Morrison a accepté mardi un plan visant à éliminer les émissions nettes de tous les gaz à effet de serre d'ici 2050, tout en refusant cependant d'inscrire cet engagement dans la législation. Cette promesse intervient quelques jours seulement avant le départ de M. Morrison pour le sommet des Nations unies sur le climat COP26, qui se tiendra le mois prochain à Glasgow. headtopics.com

Entre-temps, le ministère de l'Énergie de la Corée du Sud a annoncé que son pays allait signer le pacte sur le méthane. La Corée du Sud veut réduire ses émissions de méthane à 19,7 millions de tonnes d'ici à 2030, soit environ 30 % de moins que le niveau actuel.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »