Comment se protéger des escroqueries à la crypto-monnaie

12-01-22 18:20:00

Comment se protéger des escroqueries à la crypto-monnaie

Comment se protéger des escroqueries à la crypto-monnaie

Des stratagèmes astucieux peuvent menacer vos fonds numériques. Voici quelques astuces pour se protéger des hackers qui en voudraient à vos investissements en crypto-monnaie.

© GETTY Les monnaies numériques comme le Bitcoin, le Monero, l'Ethereum ou encore, le Dogecoin connaissent un grand succès.amélioration de la connectivité,.Réagir Publié le mardi 11 Janvier 2022 à 22h58 Joe Biden a déclaré mardi qu’il soutiendrait s’il le faut un changement à haut risque des règles du Sénat « pour empêcher une minorité de sénateurs de bloquer » une vaste réforme sur le droit de vote des minorités.Belga Huit timbres feront la part belle à divers concerts du groupe, notamment à Hyde Park à Londres en juillet 1969, à New York en 1972, à Oslo en 2014, ou à Tokyo en mars 1995.

Si vous vous intéressez à la crypto-monnaie ou avez investi une partie de votre épargne dans ce type de monnaie virtuelle, vous pouvez courir un risque important de fraude, avertit le développeur de logiciels et des services de sécurité informatique ESET, par voie de communiqué.....Lire aussi: 80% des écoles n'ont pas été rénovées depuis.Les monnaies numériques comme le Bitcoin, le Monero, l'Ethereum ou encore, le Dogecoin connaissent un grand succès.

Si vous vous intéressez à la crypto-monnaie ou avez investi une partie de votre épargne dans ce type de monnaie virtuelle, vous pouvez courir un risque important de fraude, avertit le développeur de logiciels et des services de sécurité informatique ESET, par voie de communiqué..Ces arnaques sont en forte hausse ces derniers temps.Ainsi, entre octobre 2020 et mai 2021, selon la Federal Trade Commission (FTC), les Américains ont perdu environ 71 millions d'euros (80 millions de dollars) à cause d'arnaques aux crypto-monnaies.Le dossier a ravivé l'année passé un parfum de guerre scolaire.Au Royaume-Uni, le chiffre est encore plus élevé: la police affirme qu'au cours des neuf premiers mois de 2021 les victimes ont perdu plus de 172 millions d'euros (146 millions de livres sterling).Les escroqueries se multiplient pour plusieurs raisons, explique ESET : il existe peu ou pas de réglementation régissant le marché des crypto-monnaies pour les investisseurs, par rapport au marché boursier traditionnel.Celui-ci conteste la volonté du gouvernement de ne lui réserver que 25% de la manne européenne, alors qu'il scolarise la moitié environ des élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles.

La flambée des prix des crypto-monnaies attire ceux qui rêvent de s'enrichir rapidement, ou encore, les médias et les réseaux sociaux contribuent à amplifier le buzz, réel ou fictif.Les règles habituelles de prévention à la fraude s'appliquent aussi dans ce domaine, prévient le développeur de logiciels et des services de sécurité informatique qui énumère les arnaques les plus courantes.il faudra au total quelque 2 milliards d'euros ces prochaines années pour rénover et construire de nouvelles écoles en FWB.Pyramide de Ponzi : Une escroquerie à l'investissement dans laquelle les victimes sont amenées à investir dans une entreprise inexistante ou dans un"programme d'enrichissement rapide" qui ne remplit que les poches du fraudeur.La crypto-monnaie est idéale pour cela, car les malfrats inventent des nouvelles technologies"de pointe" non spécifiées pour attirer plus d'investisseurs et générer des bénéfices virtuels plus importants.Les écoles candidates avaient jusqu'au 31 décembre pour déposer leur candidature.Falsifier des données est facile puisque la monnaie est virtuelle.

Pomper et vider : Sur base de fausses informations, les escrocs encouragent les investisseurs à acheter des actions dans des sociétés de crypto-monnaie peu connues.La répartition des demandes de subsides entre les différents réseaux d'enseignement s'établit comme suit: 353 millions d'euros pour les écoles communales et provinciales, 196 millions pour les écoles du réseau libre et 158 millions d'euros pour les écoles du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE, ex-Communauté française), a précisé M.Ensuite le cours de l'action augmente et l'escroc vend ses propres actions, réalisant un beau profit et laissant à la victime des actions sans valeur.Fausses approbation de célébrités : Sur les réseaux sociaux, les escrocs détournent des comptes de célébrités ou en créent de faux.Face à cet afflux de demandes, l'administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles se donne à présent trois mois pour prioriser les dossiers selon différents critères qualitatifs: Les listes de dossiers prioritaires seront ensuite soumises aux fédérations de pouvoirs organisateurs avant validation par le gouvernement pour permettre le lancement des travaux.Ils encouragent ensuite leurs suiveurs à investir dans de faux plans financiers.Dans un cas, quelque 2 millions de dollars ont été perdus au profit d'escrocs qui ont, par exemple, même repris le nom d'Elon Musk dans une adresse Bitcoin afin de rendre la ruse plus fiable.Le dossier a ravivé l'année passé un parfum de guerre scolaire.

Faux échanges : Les escrocs envoient des mails ou publient des messages sur les réseaux sociaux promettant l'accès à l'argent virtuel stocké auprès de services d'échange de crypto-monnaie.Le seul hic, c'est que les utilisateurs doivent d'abord payer une somme modique pour y accéder.Celui-ci conteste la volonté du gouvernement de ne lui réserver que 25% de la manne européenne, alors qu'il scolarise la moitié environ des élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles.L'échange n'existe pas et leur argent est perdu à jamais.Applications d'imposteurs : Les cybercriminels falsifient les applications de crypto-monnaie légitimes et les téléchargent dans les magasins d'app'.Selon des estimations, il faudra au total quelque 2 milliards d'euros ces prochaines années pour rénover et construire de nouvelles écoles en FWB.Si vous installez une telle app' falsifiée, elle peut voler vos données personnelles et financières ou implanter des malware sur votre appareil.

D'autres peuvent amener les utilisateurs à payer pour des services inexistants ou essayer de voler les identifiants de votre portefeuille de crypto-monnaie.Hameçonnage/usurpation d'identité : L'hameçonnage ou phishing est un des moyens favoris des fraudeurs.Les mails, SMS et messages sur les réseaux sociaux sont falsifiés pour apparaître comme s'ils provenaient d'une source légitime et fiable.Parfois, cette"source" - un fournisseur de carte de crédit, une banque ou un représentant du gouvernement - demande de payer en crypto-monnaie.Ils essaient de vous pousser à agir sans avoir le temps de réfléchir.

Vous souhaitez poursuivre la lecture de cet article ? Optez pour Trends-Tendances Family.

Lire la suite:
Le Vif »
Loading news...
Failed to load news.

Rénovation des bâtiments: les écoles se bousculent pour bénéficier des fonds européens571 dossiers au total ont ainsi été introduits: cela représente des subsides de plus de 700 millions d'euros au total. La Fédération Wallonie-Bruxelles ne recevra pourtant 'que' 230 millions de la part de l'Union européenne.

Biden soutient un changement de règles pour des lois sur le droit de vote des minoritésJoe Biden a déclaré mardi qu’il soutiendrait s’il le faut un changement à haut risque des règles du Sénat « pour empêcher une minorité de sénateurs de bloquer » une vaste réforme sur le droit de vote des minorités.

Des timbres à l’effigie des Rolling Stones pour leur 60e anniversaireLa poste britannique va sortir le 20 janvier prochain une collection de 12 timbres spéciaux à l’effigie des Rolling Stones à l’occasion des 60 ans du groupe, rapporte Sky News mardi.

Vous vivez avec un proche positif chez vous? Voici les conseils des experts pour éviter la contamination, « l’idéal reste de s’isoler»Beaucoup se retrouveront à partager leur foyer avec des personnes positives ces prochains jours. Voici quelques explications des experts de comment éviter d’être vous-mêmes contaminés, si possible, par le virus…

Home Renard: comment lutter contre la solitude des seniors? (Vidéo)L’isolement des personnes âgées, une problématique qui demeure encore et toujours d’actualité. Quelles solutions peut-on mettre en place pour y remédier? R...

Covid: plus de 50% des Européens pourraient être touchés par Omicron d'ici 2 moisPlus de la moitié des Européens pourraient être touchés par le variant Omicron d'ici deux mois au vu du 'raz de marée' actuel, a estimé mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), deux ans pile après l'annonce du premier décès officiellement lié au coronavirus en Chine. Et alors ? 'Omicron est peu dangereux avec une létalité 7 fois inférieure à celle du variant Delta, lui-même 4 fois moins létal que le virus d’origine', dit le Pr Sabatier, directeur de recherche au CNRS & docteur en biologie cellulaire & microbiologie.