Comité de concertation: la fédération du commerce regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire

26-10-21 22:08:00
Comité de concertation: la fédération du commerce regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire

Comité de concertation: la fédération du commerce regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire

Comité de concertation: la fédération du commerce regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire

Comeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire, dans une réaction livrée mardi soir dans la foulée du Comité ...

26 octobre 2021 à 19h52  Comeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire, dans une réaction livrée mardi soir dans la foulée du Comité de concertation. La fédération du commerce estime que les autorités ne prennent pas leur responsabilité en la matière. Elle demande également aux clients de faire preuve de compréhension car désormais, les collaborateurs de magasins vont à nouveau devoir contrôler le port du masque dans leur commerce.

Lire la suite: RTL info »

Pour prendre cette décision il faut des C…… ils en ont pas et ce n’est pas porteur électoralement !! Ils savent qu'ils vont perdre beaucoup d'argent puis ses aussi une forme de discrimination

Comité de concertation : Comeos regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire

Comité de concertation : Comeos regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoireComeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire par le Comité de concertation... qu'il aillent fumer les tulipes!!! Vous commencez à nous les brisés avec ce vaccin La RTBF est dégoûtée aussi on le sent

Comité de concertation : le retour du masque partout en Belgique, dans les espaces publics intérieurs

Comité de concertation : le retour du masque partout en Belgique, dans les espaces publics intérieursLa hausse exponentielle de nouveaux cas de Covid-19 a poussé le Comité de concertation à anticiper sa réunion,... En Afrique aussi allors Et du coup le pass sanitaire, quelle utilité.... Hormis une vaccination obligatoire déguisée 🤔 Ah le retour ?Ben merde alors je l'ai toujours mis et personne ne m'avait prévenu qu'on pouvait l'enlever.

Comité de concertation à 16h30 alors que l’épidémie de Covid reprend vigueur

Comité de concertation à 16h30 alors que l’épidémie de Covid reprend vigueurIl était initialement programmé pour ce vendredi 20 octobre. Il a été avancé à ce mardi. Le Codeco, Comité de... ...as the RTBF fearmongering epidemic resumes... « l’épidémie reprend vigueur » : illustration sourcée (elle)

Comité de Concertation : des mesures 'logiques' pour la FEB qui voit l’obligation du télétravail s’éloigner

Comité de Concertation : des mesures 'logiques' pour la FEB qui voit l’obligation du télétravail s’éloignerLes nouvelles mesures prises mardi par le Comité de concertation sont logiques au vu des chiffres préoccupants du... 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂 Ils ont pas assez la belle vie les bureaucrates ?! Gandalf le blanc voyons

Nouvelle réunion du comité de concertation : 'Mesures renforcées pour le masque et le Covid Safe Ticket', préconise Alexander De Croo

Nouvelle réunion du comité de concertation : 'Mesures renforcées pour le masque et le Covid Safe Ticket', préconise Alexander De CrooCe mardi après-midi se tient un comité de concertation pour examiner la situation sanitaire. Le gouvernement fédéral... Encore plus de dictature Ce gouvernement frise le génie ! Docteur de Croo a parlé … On dit « Amen »

Comité de concertation : 'Mesures renforcées pour le masque et le Covid Safe Ticket', préconise Alexander De Croo

Comité de concertation : 'Mesures renforcées pour le masque et le Covid Safe Ticket', préconise Alexander De CrooCe mardi après-midi se tient un comité de concertation pour examiner la situation sanitaire. Le gouvernement fédéral... Rien de nouveau

Agence belga 26 octobre 2021 à 19h52     Comeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire, dans une réaction livrée mardi soir dans la foulée du Comité de concertation.Comeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire par le Comité de concertation réuni ce mardi 26 octobre.La hausse exponentielle de nouveaux cas de Covid-19 a poussé le Comité de concertation à anticiper sa réunion, initialement programmée vendredi, à ce mardi 26 octobre, en visioconférence.Il était initialement programmé pour ce vendredi 20 octobre.

La fédération du commerce estime que les autorités ne prennent pas leur responsabilité en la matière. Elle demande également aux clients de faire preuve de compréhension car désormais, les collaborateurs de magasins vont à nouveau devoir contrôler le port du masque dans leur commerce. Elle demande également aux clients de faire preuve de compréhension car désormais, les collaborateurs de magasins vont à nouveau devoir contrôler le port du masque dans leur commerce. "Nous allons une fois de plus prendre notre responsabilité à l'occasion de la réintroduction du port du masque sur l'ensemble du territoire", commente Comeos. Une marche arrière en Flandre où il avait été abandonné le 1er octobre dernier vu l’évolution favorable de l’épidémie et le très bon taux de vaccination de la population. Depuis le 1er octobre, le masque n'était en effet plus obligatoire dans les magasins en Flandre. Depuis le 1er octobre, le masque n’était en effet plus obligatoire dans les magasins en Flandre. Le Codeco a décidé mardi soir d'à nouveau l'imposer partout en Belgique. Désormais, toute la Belgique est"rouge".

Mais la fédération du commerce attendait également une prise de responsabilités dans le chef du gouvernement à propos de la vaccination. ►►► À lire : Toutes les mesures annoncées par le comité de concertation Mais la fédération du commerce attendait également une prise de responsabilités dans le chef du gouvernement à propos de la vaccination. L’obligation actuelle du port du masque, par exemple dans les transports publics et dans les métiers de contacts médicaux et non médicaux, est étendue à une obligation générale de port du masque dans les espaces intérieurs suivants : Le port du masque n’est toutefois pas obligatoire dans les endroits où le Covid Safe Ticket est utilisé. "Nous déplorons que les autorités ne prennent pas leur responsabilité et ne rendent pas obligatoire la vaccination pour tous. On parle depuis des mois de l'obligation de vaccination pour le personnel de soins. On parle depuis des mois de l’obligation de vaccination pour le personnel de soins. Et même cela n'est pas encore d'actualité. Il revenait ensuite à chaque Région d’être plus sévère si elle le souhaitait, compte tenu de sa propre situation épidémiologique. La France a introduit cette mesure cet été et il faut attendre beaucoup plus longtemps ici. La France a introduit cette mesure cet été et il faut attendre beaucoup plus longtemps ici. On y avait décidé des mesures drastiques, dont la fermeture de l’Horeca.

" Comeos estime qu'un taux de vaccination élevé offre une bien meilleure protection de la santé publique que le port du masque dans un magasin. Les trois mesures annoncées ce mardi: Le port du masque sera obligatoire dans les espaces publics intérieurs de l'ensemble du pays. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Dans les faits, le 1er octobre dernier, la Flandre a mis fin au port du masque obligatoire à l’intérieur des établissements Horeca, des salles culturelles, des cinémas, écoles ou encore dans les commerces, contrairement à la Wallonie et à Bruxelles. Le Covid Safe Ticket (pass sanitaire) CST sera lui aussi obligatoire dans tout le pays lorsqu'on ira au restaurant et au fitness. Le comité de concertation a en outre établi un socle fédéral : le seuil d'utilisation du CST a été fixé à 200 personnes lors d'un événement à l'intérieur et à 400 personnes à l'extérieur, pour la Flandre. Le CST en Wallonie et à Bruxelles est réclamé à partir de 50 personnes en intérieur, 200 en Extérieur. Même réaction prudente dans la région de Bruxelles Capitale où la situation vaccinale était la moins bonne. Les régions et communautés ont la possibilité de durcir ces règles.

Le CST reste d'application dans les discothèques et les night-clubs. Le télétravail est à nouveau conseillé lorsque cela est possible. . Invité de la Première ce lundi 25 octobre, le ministre fédéral de la santé Frank Vandenbroucke, lui, a déclaré qu’il s’inquiétait surtout de la coexistence de deux épidémies cet automne, celle de la grippe saisonnière et du Covid-19.