Cérémonie de commémoration de la Marche blanche : le Premier ministre évoque la 'grandeur des parents des enfants disparus'

Ce mercredi marque le 25e anniversaire de la 'Marche blanche' qui avait réuni plus de 300.000 personnes à Bruxelles, le...

Commémoration, Dutroux

20-10-21 16:04:00

Cérémonie de commémoration de la Marche blanche : le Premier ministre évoque la 'grandeur des parents des enfants disparus'

Ce mercredi marque le 25e anniversaire de la 'Marche blanche' qui avait réuni plus de 300.000 personnes à Bruxelles, le...

Les"ténèbres du passé" C’est par une citation de Nelson Mandela que le Premier ministre, Alexander De Croo, a commencé son discours."N’oublions jamais les ténèbres du passé que nous laissons derrière nous. Pas pour nous y enchaîner, mais pour garder le souvenir du chemin parcouru, de tout ce que nous avons accompli", a-t-il dit.

Minister Van Quickenborne betwijfelt of er meerderheid is voor vaccinatieplicht: “Gaan we de mensen dan verplichten om zich elke zes maanden te laten vaccineren?”

25 ans après la"Marche blanche", le Premier ministre s’est souvenu des "sentiments d’injustice, d’incompréhension, de sidération face au événements effroyables qui nous ont secoués au cours de l’été 1996". Pour lui, les"ténèbres du passé", selon les mots de Mandela,"ne laissent toujours personne indemne".

Rappeler le chemin accompli Le Premier ministre a tenu à mettre en évidence le chemin parcouru depuis la"Marche blanche", cette marche, "l’une des plus importantes que notre pays ait jamais connues" au cours de laquelle "un appel serein à une justice plus efficace" et à "une meilleure protection de nos enfants" a été lancé. headtopics.com

Alexander De Croo a aussi mis en avant "la grandeur des parents des enfants disparus et assassinés" qui ont "fait comprendre à notre société et à nos institutions que les enfants attendent plus de nous". 25 ans après la"Marche blanche", il faut, selon le Premier ministre, d’abord rendre hommage"à la grandeur de parents qui ont dû supporter le pire de ce qui peut arriver à des parents".

Wie heeft gans Charles gezien?

Ensuite, pour le Premier ministre, le 20 octobre 1996 a été "le point de départ d’un profond changement du système".Et de rappeler tout ce qui a changé après cette date. "Child Focus a vu le jour. Une vaste réforme de la police a été conduite. Des tribunaux d’application des peines indépendants ont été mis en place. Le parquet fédéral a été créé, tout comme l’ont été les maisons de justice et des services d’aide aux victimes", a souligné Alexander De Croo.

"Les victimes ont obtenu plus de droits. Et les abus sexuels sont enfin devenus un thème majeur", a ajouté le Premier ministre. .Cette liste de réformes montre à quel point, selon Alexander De Croo, la"Marche blanche" a été "l’un des moments charnières les plus marquants de notre Histoire belge récente".

"Le travail n’est jamais achevé" Mais l’Histoire n’est jamais finie, a ajouté Alexander De Croo. Il y a encore des choses à faire pour une meilleure protection des enfants.Le Premier ministre a alors évoqué les "nouveaux dangers" qui nous guettent, notamment "dans le nouveau monde en ligne". Et de ce côté-là, pour Alexander De Croo, la crise"Corona" n’a rien arrangé. En confinement, les enfants ont passé plus de temps sur internet et les réseaux sociaux. headtopics.com

La chanteuse Adele reporte les concerts organisés à Las Vegas

"Non seulement, une grande partie du contrôle social a disparu. Mais les enfants et les jeunes ont aussi passé plus de temps en ligne : sur TikTok, Snapchat, Instagram… Et j’en passe", a expliqué le Premier ministre. Si internet a permis aux plus jeunes de rester connectés à l’école, aux camarades et aux amis, "le temps passé en ligne les a aussi davantage exposés à des risques tels que le grooming, le sexting et la sextortion", a estimé le Premier ministre.

Il a rappelé que pendant la crise du coronavirus, on a assisté à une forte augmentation des signalements d’images d’abus sexuels de mineurs d’âge. Quant au nombre de dossiers impliquant une atteinte à l’intégrité sexuelle de mineurs, il a été multiplié par 3 pendant la même période.

Alexander De Croo a d’ailleurs rappelé qu’après la première vague du corona, Child Focus a tiré la sonnette d’alarme à ce sujet. "La lutte contre l’exploitation sexuelle des mineurs, tant en ligne qu’en-dehors, est ainsi devenue l’une des principales priorités de l’accord de gouvernement", a précisé le Premier ministre.

Celui-ci met aussi en évidence le récent feu vert du Conseil des ministres à la réforme du droit pénal sexuel, "avec des peines plus lourdes et une meilleure protection des mineurs contre toutes les formes d’abus". Le Parlement doit encore examiner ce projet de loi. headtopics.com

Enfin, comme les 300.000 personnes réunies il y a 25 ans ont forcé le changement, "ce même sentiment qui nous réunit une nouvelle fois aujourd’hui […] nous donnera dans les années à venir, la force de continuer à nous battre pour une société où nos enfants pourront grandir en conservant leur innocence et leur capacité à s’émerveiller", a conclu le Premier ministre.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

DPG Media Privacy Gate

Ce monde a été construit par ces gouvernements qui il faut bien le reconnaître n'ont rien fait comme justice pour laquelle on privilégie des droits mais pas au parents

La marche blanche : une révolution manquée ?Il y a 25 ans, la marche blanche . Près de 300.000 personnes dans la rue et une mobilisation en tout point unique dans...

George-Henri Beauthier : '25 ans après la marche blanche, les victimes sont encore des laissées-pour-compte''Lætitia Delhez est radieuse, elle a une vie, elle a 4 enfants. Elle a réussi à tourner la page. Elle demande qu’on lui... Petite question : Lætitia ayant heureusement tourné la page, est-il besoin de répéter son nom de famille, au risque de relancer les curiosités malsaines ? La justice est corrompue c'est pas nouveau Triste réalité, c'est pas le tout de sanctionner les coupables !

A 12 ans, Coralie a participé à la marche blanche il y a 25 ans: 'Jouer dehors n'était plus possible pour nous'Il y a 25 ans, Coralie Borghmans participait à la marche blanche . A cette période, elle était seulement âgée de 12 ans et s'y était rendue avec ... Et triste réalité car cette violence existe toujours et plus on avance pire ce modèle dans le monde entier est d'actualité

Flandre : le ministre Somers retire la reconnaissance d’une mosquée d’AnversLe ministre flamand des Affaires intérieures, Bart Somers, a retiré la reconnaissance de la mosquée anversoise De Koepel,...

Des policiers mécontents protestent devant le cabinet de la ministre VerlindenEnviron 350 agents de police ont exprimé mercredi à Bruxelles leur mécontentement face au manque de clarté autour du... Pauvres chouchous ! Soutien à la police! Vont-ils également se trouver devant les juges pour avoir bloqué la circulation?

La mairie de New York retire une statue de l'ancien président Thomas Jefferson pour son passé esclavagisteLa municipalité de New York a approuvé lundi le retrait de la statue de Thomas Jefferson, un des pères fondateurs des... Quand t'es débile, t'es débile... Jefferson figure sur les billets de 2 dollars, et au Mont Rushmore... Ça va être très compliqué de de canceler celui-là 😏 Le fondateur de l'islam a eu 15 épouses et a divorcé de 4 épouses et a eu 4 esclaves sexuelles. Il faudrait donc raser toutes les mosquées et interdire cette idéologie selon la mairie de New-York !