Grande-Bretagne, Union Européenne, Brexit

Grande-Bretagne, Union Européenne

Brexit : des députés britanniques veulent inscrire dans la loi l'impossibilité d'une sortie sans accord

Brexit : des députés britanniques veulent inscrire dans la loi l'impossibilité d'une sortie sans accord

19.8.2019

Brexit : des députés britanniques veulent inscrire dans la loi l'impossibilité d'une sortie sans accord

Au Royaume-Uni, alors que le Parlement est en pleine pause estivale, plus de 100 députés ont signé une lettre adressée à Boris Johnson. Leur objectif est de remettre le Parlement au travail au plus vite pour éviter une sortie de l’Union européenne...

Pourquoi ces députés ne veulent-ils pas laisser sa chance au nouveau Premier ministre, qui a été élu le mois dernier ? Il faut rappeler que l’arrivée au pouvoir de Boris Johnson est due au système de démocratie parlementaire du Royaume-Uni. Cela fait sens d’un point de vue constitutionnel. Le pays n’élit pas une personne en tant que Premier ministre, mais un parti qui sera majoritaire au sein du Parlement. En 2017, dernière élection générale en date, ce sont donc les Tories qui ont gagné. Après la démission de Theresa May en tant que chef du parti, il est normal que son successeur devienne le Premier ministre. Seulement, de façon concrète, Boris Johnson a été élu par 66% des membres du Parti conservateur, soit par 92 000 personnes. Ça fait donc grincer des dents et nombre de Britanniques n’acceptent pas ce résultat. Mais au-delà de la question du Premier ministre, le Parlement s’est déjà prononcé trois fois à l’encontre d’une sortie sans accord. C’est ce qui a poussé Theresa May à décaler la date du Brexit, initialement prévue en mars. En retournant au travail plus tôt que prévu, les députés signataires de cette lettre entendent bien empêcher encore une fois ce scénario d’arriver.

Une nouvelle élection générale pourrait-elle changer la donne ? C’est difficile à dire, car pour l’instant rien ne laisse penser que le Labour, le parti d’opposition, l’emporterait et il est tout fait possible que les Tories se retrouvent de nouveau à la tête du Parlement, mais toujours avec une majorité très faible, ce qui empêcherait le gouvernement d’opérer la politique qu’il entend mener. Cela dit, l’inconnue dans l’histoire est le parti des libéraux démocrates, qui est en train de se faire une cure de jeunesse. Jo Swinson, une femme de 39 ans, vient d’être élue en tant que leader et le parti s’en est très bien tiré lors des élections européennes. Cette troisième voie sera peut-être la surprise de la politique britannique dans un futur proche, mais le parti se prononce ouvertement pour un nouveau référendum et pour rester dans l’Union européenne. Il n’est donc pas sûr que cela passe à l’échelle nationale. Par exemple, lors d’une élection partielle qui a eu lieu dans le nord de l’Angleterre en juillet, le parti a gagné face aux candidats des Tories alors que la circonscription avait largement voté pro Brexit. Mais c’est aussi à cause du Brexit Party qui est venu voler des voix aux conservateurs. Dans le cas d’une élection générale, ces deux partis pourraient peut-être faire coalition et l’emporter. On reviendrait donc à la case départ avec des conservateurs majoritaires au Parlement.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info

Brexit: plus de 100 députés veulent que Boris Johnson rappelle le ParlementPlus de 100 parlementaires britanniques appellent dans une lettre publiée dimanche le Premier ministre Boris Johnson à convoquer immédiatement le Parlement, actuellement en vacances, pour débattre encore du Brexit .

Brexit: plus de 100 députés veulent que Boris Johnson rappelle le Parlement

Cent députés britanniques veulent mettre fin aux vacances du Parlement pour avancer sur le BrexitRoyaume-Uni Pour eux, l’institution doit continuer à discuter du Brexit .

La livre au plancher et la crainte du Brexit : les Belges se ruent vers LondresLes city-trips vers la capitale britannique connaissent un \u201cboom\u201d.

La livre au plancher et la crainte du Brexit : les Belges se ruent vers LondresLes city-trips vers la capitale britannique connaissent un \u201cboom\u201d.

Pas de Brexit pour le PukkelpopNous n’attendions plus rien de Franz Ferdinand, pourtant, ce vendredi, les Ecossais ont livré l’un des meilleurs concerts d’une journée chargée qui...

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

19 août 2019, lundi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Marche-en-Famenne: changement de paysage

Nouvelles suivantes

Chat, c’est du théâtre jeune public !
Nouvelles précédentes Nouvelles suivantes