Biodiversité, Nature, Hensies, Bernissart, Harchies, Cp7350

Biodiversité, Nature

Aux Marais d'Harchies, des ambassadeurs pour faire respecter ce milieu fragile et riche en biodiversité

Aux Marais d'Harchies, des ambassadeurs pour faire respecter ce milieu fragile et riche en biodiversité

19-09-21 13:42:00

Aux Marais d' Harchies , des ambassadeurs pour faire respecter ce milieu fragile et riche en biodiversité

Depuis le confinement, les Marais d’ Harchies accueillent de très nombreux promeneurs, au même titre que d’autres...

Ils sont une quinzaine à avoir été retenus. Un succès, pour les organisateurs de la formation."Oui, on a reçu une quarantaine de candidatures, c’est vraiment super !", s’exclame Anne-Laurence Debrue, du CRIE d’Harchies."On a en effet vraiment de besoin d’aide, ici. Certains jours, nous avons 250, 300 personnes qui font le tour des marais. Il faut les encadrer…"

Soirée de clôture de CAP48 : record de dons battu avec plus de 7,6 millions d’euros récoltés Des demandes de tests antigéniques en pleine nuit pour... sortir en boîte, les pharmacies de garde excédées: 'Ça ne nous fait pas trop rigoler' Un client poignarde le gérant d'un café après avoir refusé de montrer son covid safe ticket

La formation allie la théorie et la pratique. Cet après-midi, Alain Malengreau (Aves - Natagora) emmène le groupe découvrir certaines zones très prisées des promeneurs, ou qui représentent un intérêt, de par leur histoire ou la faune qu’elles abritent."Sous ce pont, vous allez voir des grappes de nids d’hirondelles, comme on peut en trouver dans les pays du Sud. A priori les hirondelles ne nichent pas par ici. Et pourtant si !"

Les futurs ambassadeurs auront une double mission. Informer les visiteurs. Mais aussi les rappeler à l’ordre, si certains comportements peuvent déranger les petits habitants des marais."Ne pas tenir son chien en laisse, par exemple", explique Jenny, une des participantes."Cela peut paraître anodin, mais c’est une menace pour des oiseaux qui nichent ici. Cela pourrait les amener à quitter les marais ! Je pense aussi aux vélos. Je n’ai évidemment rien contre les cyclistes ! Mais parfois, ça roule très vite, sur les sentiers…" Vincent a même déjà croisé des mobylettes, dans les marais."Des gens qui se baignaient aussi, ou qui faisaient un barbecue. Des enfants qui jouent au foot : le ballon tombe dans l’eau, on va le rechercher…", raconte-t-il."À nouveau, qu’on ne se méprenne pas : je n’ai rien contre les enfants. Mais on est dans une réserve naturelle : est-ce le bon endroit pour jouer à des jeux bruyants ? Que les gens redécouvrent leur environnement, c’est très bien, mais je pense qu’on doit partager la nature avec les animaux, en les respectant". headtopics.com

"Certains jours, pendant le confinement, les marais ont accueilli 20 fois plus de visiteurs que d’habitude", poursuit Alain Malengreau. Cet engouement est toujours d’actualité."Moi qui suis passionné d’ornithologie, je sais que si je veux observer les oiseaux, je ne dois plus venir un samedi après-midi quand il fait beau !", conclut Vincent."Parfois les personnes se placent devant les observatoires plutôt qu'à l'intérieur", raconte Alain Malengreau"Ca bouche la vues à ceux qui se trouvent dans les observatoires, mais cela éloigne aussi les oiseaux, qui reculent". Plutôt que d'observer un canard colvert ou un canard souchet à quelques mètres, il faudra prendre les jumelles ou la longue vue car le canard se sera retranché au milieu du marais.

►►► Un parc national en Wallonie ? En quoi est-ce différent (et complémentaire) de la réserve et du parc naturels ?La formation comportera un module sur la communication non violente. Il n’est en effet pas toujours facile de rappeler à l’ordre les promeneurs."C’est clair, on m’envoie parfois balader", reconnaît Vincent. Les ambassadeurs n’auront pas de réel"pouvoir" : ils ne dresseront ni avertissement, ni PV. Ils tenteront simplement de ramener de la quiétude dans les 550 hectares de marais.

Le site abrite plus de 300 espèces d’oiseaux, dont certains sont même considérés comme étant en danger de disparition. En Belgique, Harchies est l’un des derniers milieux permettant la nidification d’espèces comme le Blongios nain, le plus petit des hérons européens.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Harchies : Des ambassadeurs pour faire respecter les maraisDepuis le confinement, les Marais d’ Harchies accueillent de très nombreux promeneurs, au même titre que d’autres...

Mystérieuse disparition aux Etats-Unis: REBONDISSEMENT, le fiancé disparaît à son tourLe fiancé d'une jeune Américaine dont la mystérieuse disparition passionne les Etats-Unis, fiancé vu par la police comme personne digne ... foutu internet🌐📡. Je peux voir le lien. Il est revenu du désert, mais pas à pied, et en plus, dans la voiture que possédait la fille. En ce moment, vous pouvez voir pour lui une condamnation à perpétuité ou la peine de mort. 1/2 ⬇

Deux morts dans une attaque au couteau à Almelo aux Pays-Bas, un suspect interpelléDeux personnes ont été tuées dans une attaque au couteau à Almelo, aux Pays-Bas. Une troisième victime a été...

Hong Kong élit un nouveau comité électoral 'réservé aux patriotes'L'élite politique de Hong Kong désigne dimanche un puissant comité qui choisira le prochain dirigeant de la ville et... Le nationalisme sert à tous les régimes politiques. Ils sont en général... nationaux, évidemment, mais servent ici, en plus, à servir une dictature.

La Constitution des États-Unis aux enchères pour 15 à 20 millions de dollarsUn rarissime exemplaire original de la Constitution américaine ratifiée le 17 septembre 1787 à Philadelphie sera... Cher pour du PQ!

Insécurité aux guichets électroniques, délais pour obtenir de la monnaie : des commerçants liégeois en rogne contre INGLes délais pour obtenir les 'carottes' de monnaie sont beaucoup trop longs à l’agence ING 'Opéra' nous rapportent des... On comprend que le personnel ne se sentent pas en sécurité, surtout dans ces quartiers là! Quoi ? De l'insécurité à 'liège' ....pas possible c'est le bronx !