'Annoncer une troisième vague, c'est impossible pour le moment' estime Simon Dellicour, épidémiologiste à l’ULB.

'Annoncer une troisième vague, c'est impossible pour le moment' estime Simon Dellicour, épidémiologiste à l’ULB.

02-03-21 01:24:00

'Annoncer une troisième vague, c'est impossible pour le moment' estime Simon Dellicour, épidémiologiste à l’ULB.

La reprise de l'épidémie semble se confirmer. La moyenne hebdomadaire des admissions à l’hôpital s’élève à 149,7,...

L'origine des nouvelles contaminations ? Simon Dellicour explique que les foyers ont été identifiés:"Un tiers de ces foyers se trouve dans les écoles, et un autre tiers sur les lieux de travail. Malgré le suivi de contacts, dans plus de 50% des cas on ne parvient pas à dire où la contamination a eu lieu, et dans 20% des cas, c’est le milieu familial qui serait en cause. Dans moins de 10% des cas, c’est le milieu professionnel qui est l’origine de la contamination".

Ramadan : le jeûne commence mardi en Egypte et au Liban À trois jours d'un nouveau CodeCo, Frank Vandenbroucke évite de parler de la réouverture de l'HoReCa Sofagate: '3 erreurs majeures', des associations de femmes européennes demandent à Charles Michel de démissionner

Les chiffres d’hospitalisation gonflés ? Dans l’esprit de certains, les chiffres sont exagérés voire gonflés pour maintenir la pression sur la population. Leïla Belkhir, infectiologue aux cliniques universitaires Saint-Luc, doute que les chiffres soient manipulés :"Si nous hospitalisons les patients en unité Covid, c’est bien entendu parce qu’ils sont touchés par cette maladie, mais aussi parce que leur état nécessite des soins supplémentaires et un apport en oxygène. A Saint-Luc, le nombre de patients covid a doublé juste sur ce week-end, ce qui a d’ailleurs nécessité une réorganisation. Je sais que c’est également le cas dans d’autres hôpitaux. Maintenant, cette augmentation est hétérogène et ne se produit pas nécessairement dans tous les hôpitaux du pays. Il ne faut certainement pas paniquer, mais personne ne souhaite gonfler les chiffres".

L'effet positif de la vaccination Si les chiffres de ces derniers jours sont à la hausse, notamment en termes d’hospitalisations, le nombre de décès, par contre, a tendance à diminuer. Pourquoi cela? Leïla Belkhir remarque que, depuis quelques semaines, son hôpital n’a plus ou quasiment plus de patients originaire de maisons de repos. Or le facteur déterminant vis-à-vis de ce virus est l’âge des patients. Selon l’infectiologue, il ne fait aucun doute que cette baisse des décès s’explique donc par l’effet positif de la campagne de vaccination en maison de repos. Elle vient d'arriver à son terme à Bruxelles et elle devrait se clôturer dans une dizaine de jours en Wallonie. headtopics.com

Revoir la stratégie de vaccination ? Une campagne de vaccination trop lente, des stocks sous-utilisés… La campagne de vaccination fait l'objet de nombreuses critiques et la stratégie pourrait se voir modifiée dans les prochains jours. Ce point figure à l'agenda d’une réunion en milieu de semaine. Même s’il y a très certainement des éléments à revoir, l'ordre de priorité ne doit pas changer, estime Simon Dellicour :"Il est essentiel de vacciner en premier lieu les personnes à risque c’est-à-dire les personnes qui ont plus de risque d’être hospitalisées en cas d’infection". Pour Leïla Belkhir, il serait peut-être opportun de vacciner sur base volontaire, quitte à les prioriser en fonction de l’âge. Par ailleurs, elle plaide pour que les médecins traitants soient impliqués dans cette campagne de vaccination.

QR l'actu (3/68) - 01/03/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme QR en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

2024 : 'Les experts annoncent une potentielle 21ème vague' Faire flotter la possibilité d'une troisième vague sert également a préparer la population à ce que les mesures ne soient pas assouplies de si tôt. Ça passe mieux que de donner de faux espoirs, même si la patience commence à frôler ses limites.

Emmanuel André l’a déclarée commencée depuis le 28 janvier 😆...