Jeu Vidéo

Jeu Vidéo

Accusations de harcèlements sexuels chez Ubisoft : démission, mise à pied et licenciement

Accusations de harcèlements sexuels chez Ubisoft : une démission et plusieurs sanctions

04-07-20 09:06:00

Accusations de harcèlements sexuels chez Ubisoft : une démission et plusieurs sanctions

Le PDG d’Ubisoft, éditeur français de jeux vidéo (dont Assassin’s Creed, Far Cry, Just Dance) dont plusieurs cadres sont accusés d’agressions et de harcèlement sexuel, a annoncé vendredi qu’un vice-président avait démissionné et qu’un autre...

Depuis plus deux semaines, une série de révélations de harcèlements sexuels, comportements déplacés et de prédation dans le monde du jeu vidéo ont déferlé sur Twitter, mettant en lumière les conditions de travail toxiques qui peuvent exister pour les femmes cette industrie, tant du côté des studios de développement que du monde du streaming et des jeux en ligne. Plusieurs streamers, accusés de propos sexistes, racistes, ou de harcèlement, ont été bannis de la plateforme Twitch, qui mène des enquêtes en interne.

Coronavirus et communication : pour le virologue Bernard Rentier, il faut trouver un 'juste milieu' Biélorussie: le président Loukachenko s'est entretenu avec Poutine, alors que des milliers de manifestants sont dans les rues Affluence à la Côte: la foule ne se presse pas (encore) dans les trains vers la mer

Quelques têtes connues de grands studios ont également fait l’objet d’accusations, et le studio français Ubisoft a été particulièrement pointé du doigt pour des problèmes structurels d’environnement de travail toxique. Une enquête de Libération a pu recueillir des dizaines de témoignages d’anciens et actuels employés, qui ont révélé des comportements problématiques, tout particulièrement dans les membres de l’équipe éditoriale, ainsi qu’une certaine protection de ces personnes la part des ressources humaines.

►►► "Va faire à bouffer connasse !" : L’enfer des joueuses et streameuses de jeu vidéo Dans un message adressé aux 18.000 salariés du groupe dans le monde, Yves Guillemot a indiqué que Maxime Beland, vice-président"Editorial" en poste à Toronto (Canada), avait démissionné"avec effet immédiat". "Nous poursuivons toutefois l’enquête que nous menons sur les allégations portées contre lui", précise le PDG.

Par ailleurs Tommy François, vice-président"Editorial et creative services" basé à Paris, a été"placé en mise à pied conservatoire, dans l’attente des conclusions de l’enquête le concernant", selon ce message dont l’AFP a obtenu une copie.

Les enquêtes se poursuivent Un autre employé du studio de Toronto a pour sa part été licencié"pour avoir eu des comportements allant à l’encontre de ce qu’Ubisoft attend de ses collaborateurs", révèle M. Guillemot sans plus de précisions.

"D’autres enquêtes se poursuivent, et seront menées avec toute la rigueur requise", promet le dirigeant."Nous ne pouvons tolérer les comportements inappropriés sur le lieu de travail et nous continuerons à prendre des mesures disciplinaires contre toute personne ayant des comportements de harcèlement, de discrimination ou toute autre attitude enfreignant notre Code de Bonne Conduite".

La veille, M. Guillemot avait promis à ses salariés un"changement structurel" au sein de l’entreprise à la suite de cette affaire.L’éditeur, l’un des poids lourds mondiaux du secteur, avait annoncé la semaine dernière des enquêtes internes, alors que se multipliaient les témoignages sur le sexisme et les atteintes aux femmes dans ce milieu très masculin.

Namur autorise la nage sportive dans la Meuse Présidentielle US : le vote par correspondance au coeur de toutes les attentions Coronavirus: le nombre de nouveaux cas en nette hausse à Bruxelles

"Je tiens à dire à ceux qui ont pris la parole ou qui ont soutenu des collègues : vous êtes entendus et vous contribuez à conduire les changements nécessaires au sein de l’entreprise", a ajouté le PDG, promettant des"changements fondamentaux" mis en œuvre"très rapidement, à tous les niveaux".

Lire la suite: RTBF info »

Accusations de harcèlement chez Ubisoft : le PDG promet un 'changement structurel'

La Brussels Cycling Classic revient au pied de l'Atomium le 30 aoûtLa Brussels Cycling Classic (1.Pro) se déroulera le dimanche 30 août sur une distance de 202,6 kilomètres. Après le départ donné au parc du Cinquantenaire, l'arrivée sera jugée au pied de l'Atomium, place de la Belgique.

Anderlues: le PS de Tison désavoue Zanola et tend la main à AJCLa situation politique d'Anderlues est carnavalesque depuis des mois et des mois : quatre 'dissidents', dont deux échevins du Parti Socialiste, n'arrivent plus à trouver de terrain d'entente avec leur bourgmestre et font bande à part, créant trois camps : le camp...

Vous organisez un événement? Consultez Toerisme VlaanderenLa matrice mise à disposition des organisateurs a été conçue et est gérée par la Flandre.

Le parcours de la Lesse à pied ou en kayak : une balade entre nature et histoireEn kayak ou à pied, un sentier vous guide à travers le parcours de la Lesse, pour découvrir non seulement les beautés...

Après 17 ans d'activités, l'école KDanse contrainte de quitter la commune de ColfontaineLa commune a mis fin à la mise à disposition de ses salles.