«On n’a pas été entendus», témoignent des Gilets jaunes à Paris, Bordeaux ou Nantes

Redirecting to full article in 0 second(s)...
A Bordeaux, Paris ou Nantes, manifestants retraités ou employés « gilets jaunes » estiment ne pas avoir « été entendus » depuis un an et croient à la poursuite de la mobilisation, selon les témoignages de neuf manifestants interrogés par l’AFP dans les cortèges marquant le premier anniversaire du mouvement.