Procès des agents pénitentiaires de la prison de Forest: 'Un détenu frappé parce qu'il refusait de se déshabiller' selon la procureure

Redirecting to full article in 0 second(s)...

La substitute du procureur du Roi a poursuivi son réquisitoire, vendredi après-midi, en examinant le cas de deux victimes, dans l'affaire qui concerne des maltraitances présumées commises par des agents pénitentiaires sur des détenus. L'une des victimes avait été frappée parce qu'elle refusait de se déshabiller, a notamment évoqué la procureure. Une vingtaine d'agents pénitentiaires de la prison de Forest sont prévenus devant le tribunal correctionnel de Bruxelles de coups et blessures ainsi que de traitements inhumains et dégradants commis à l'égard de détenus, entre 2014 et 2015.