175 ans de libéralisme politique, sauce belge

22-10-21 15:22:00

175 ans de libéralisme politique, sauce belge

Liberté entre progrès et conservatisme La Constitution belge de 1831 est à l’image de ses principaux instigateurs : libérale, la plus progressiste de l’époque. Grands bourgeois et nobles de l’époque jettent les bases d’un" État-nation libéral ", certes, mais déjà fruit d’un compromis : le modèle protolibéral à mettre au point doit donc être ambivalent : plus libéral que le gouvernement du Royaume-Uni des Pays-Bas, mais suffisamment modéré pour que les conservateurs restent à bord. [1]

La création en 1846 d’un véritable parti libéral (siégeant seul à gauche pendant plusieurs décennies dans les hémicycles de la Chambre et du Sénat), va jeter les bases de plusieurs gouvernements libéraux, assez vite rattrapés par la réalité sociale du pays. Le parti libéral se divise dès ce moment, durablement, entre garant du progrès social et humain et défenseur des entreprises et du capital. Ce clivage perdure toujours dans l’idéologie libérale belge, comme aujourd’hui sur la question climatique, par exemple.

Un libéralisme soumis aux alliances Le système institutionnel belge reste éminemment particratique et fondé sur des coalitions gouvernementales. Le libéralisme belge sera donc fluctuant, pouvant aussi bien s’allier aux communistes (1944-1947) qu’aux nationalistes flamingants (2014-2019) ou aux écologistes. Unique sans doute en Europe mais qui démontre un libéralisme adaptable aux circonstances, tantôt pourfendeur du Vatican, tantôt sensible aux conservateurs catholiques. headtopics.com

Depuis 1999, les libéraux participent au gouvernement fédéral, sans discontinuer. A part le Vlaams Belang ou le PTB, tout le monde aura été leur allié à un moment. Fonction longtemps dévolue aux sociaux-chrétiens, ils deviennent la force-pivot des coalitions, sans pour cela constituer la première force politique. Ainsi, si le Premier ministre est aujourd’hui libéral, il n’est jamais issu que du cinquième parti d’une coalition de sept. De quoi générer un libéralisme frustrant/frustré, aux ailes rognées.

De plus, nos deux partis libéraux évoluent dans des contextes sociopolitiques très différents. Au nord, le climat se veut plus conservateur, plus sensible à l’entrepreneuriat, où les thèses nationalistes et identitaires pèsent sur le débat. Miroir inversé au sud, où gauche et centre-gauche occupent un large espace, plaçant le MR entre extrême-droite populiste inexistante dans les assemblés mais potentielle dans l’opinion et socialisme/écologisme, pris dans un sens très large.

Privilégier l’un, c’est perdre l’autre.En quelque sorte, 175 ans plus tard, la même quête d’identité. Qu’est-ce que le libéralisme ? Quelles sont ses frontières ?@PhWalkowiak [1] WITTE (Els), La Construction de la Belgique, coll. Nouvelle Histoire de Belgique (1828-1847), Bruxelles, 2010, p.101.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

C'est quand même amusant de les voir célébrer la création (à l'époque) d'un parti de gauche (le parti catholique étant alors le seul parti conservateur). Le libéralisme politique a été oublié au profit du seul libéralisme économique. Heureusement qu’il y a la sauce sinon on s’étoufferait à force

Egbert Lachaert : 'Il faut renforcer le fédéral, sinon la Belgique ne marche plus.'Les libéraux belges fêtent leurs 175 ans à l’occasion d’un événement organisé ce vendredi soir au Heysel. Que... Faut surtout virer ce gouvernement de guignols! Et ce federal à 3 vitesses! Renforcer le fédéral 😂😂😂😄 avec a sa tête 8 ministres de la santé pour un si petit pays non faut cesser les guignols ne savent rien faire et être payé par nos soins hier Laurette onckelinx a dit sur une chaîne on ne change pas 8 ministres de la santé quand on sait on paye En liquidant les autres

Egbert Lachaert (Open VLD) : 'Il faut renforcer le fédéral, sinon la Belgique ne marche plus'Les libéraux belges fêtent leurs 175 ans à l’occasion d’un événement organisé ce vendredi soir au Heysel. Que... Gouvernement de guignols Et sinon le O-VLD n'existe plus après les ęlections

Survol de Bruxelles : concertation à grande échelle, véritable espoir ou 'enfumage' ?Pour résoudre le dossier du survol qui pourrit la vie politique belge depuis plus de 30 ans, le nouveau ministre de la... Enfumage ... avec des chemtrails pour endormir les Bruxelloises et Bruxellois. 🤣🤣 Qu’attendre d’un pseudo ministre qui a déjà montré qu’il ne respecte pas ses propres engagements.

La dialyse à domicile, une technique plus sûre grâce à une découverte belgeDe plus en plus de Belges vont souffrir d’une affection rénale grave dans les années à venir. Et le traitement de cette...

Proximus veut étendre l'internet ultra-rapide en Belgique : 'Le coût de construction de la fibre est colossal'L’Internet à la vitesse de la lumière pour tous les Belges, c’est la promesse de l’opérateur télécom Proximus,... Ma foi, durant des décénnies ce 'machin' a utilisé une infrastructure amortie 100X, bourré les poches des amis avec du fric et rempli les caisses de l'état, maintenant qu'il va falloir investir, devinez qui sera -encore- le dindin de la farce ? Proximus laisse déjà sous-entendre qu'il va augmenter ses tarifs. CQFD. J attendrai le déploiement de Starlink, la solution d'Elen Musk.... ce sera bien plis rapidement mis en place et je pourrai choisir à ne pas m'abonner à un monopole belge désuet dans son offre et la qualité de son réseau...

Revalorisation salariale des militaires : 'On peut avoir les plus beaux camions, sans personnel pour les faire fonctionner, on n'est rien', insiste Ludivine DedonderPour la première fois depuis 20 ans, les militaires gagneront plus à partir de l’an prochain. La ministre de la... Bravo ! Le problème, c’est que les plus beaux camions, vous ne les avez pas NON PLUS ! Renseignez-vous plutôt correctement sur votre ministère et découvrez pourquoi on quitte le bateau… Ca,serait bien que la ministre AnneliesVl pense pareil... Si. Bientôt les camions autonomes.