Emploi, Chômage, Diplôme, Qualification

Emploi, Chômage

1.400.000 belges n'ont qu'un diplôme du secondaire inférieur

1.400.000 belges n'ont qu'un diplôme du secondaire inférieur

24-02-21 21:24:00

1.400.000 belges n'ont qu'un diplôme du secondaire inférieur

La Belgique compte près de 1,4 million de personnes qui ne disposent au mieux que d'un diplôme du secondaire inférieur selon le dernier rapport du Conseil supérieur de l'emploi (CSE). Or, les personnes peu qualifiées sont les grandes absentes du marché...

De plus, la concurrence pour accéder aux fonctions élémentaires ne cessent d'augmenter : les peu qualifiés sont chassés du marché par des gens diplômés : plus de la moitié des emplois peu qualifiés sont désormais effectués par des personnes moyennement qualifiées. Et les caractéristiques de ces emplois faiblement qualifiés sont toujours moins favorables : des contrats temporaires toujours plus courts, des temps partiels plus souvent involontaires, des horaires plus souvent coupés.

Ramadan : le jeûne commence mardi en Egypte et au Liban À trois jours d'un nouveau CodeCo, Frank Vandenbroucke évite de parler de la réouverture de l'HoReCa Yves Van Laethem évoque une autre stratégie pour gérer la crise: 'Une balance qu'on n'a jamais voulu faire'

"C'est clair que le travail faiblement qualifié est surtout disponible dans des secteurs comme le nettoyage, les soins aux personnes, dans la logistique, dans la construction et pas dans la haute-technologie mais en même temps, on constate en même temps que ces jobs ne sont pas nécessairement pris par des personnes peu diplômés. C'est-à-dire que des personnes moyennement qualifiées prennent des jobs qui sont pou des peu qualifiés" remarque Steven Vanackere, le vice-président du Conseil supérieur de l'emploi.

►►► À lire aussi : Etudiants du supérieur et secondaire : une augmentation du présentiel sur la table du Comité de concertation Seule bonne nouvelle : de nombreuses fonctions sont accessibles sans compétence particulière ou via une courte formation. C'est ce qu'indique le rapport 2020 du CSE mais c'est aussi ce que constate chaque jour George Dubois, le directeur du centre IFAPME de Charleroi :"ça dépend des secteurs bien sûr, on sait que les formations dans le domaine de la construction ou l'informatique par exemple mène directement à des métiers en pénurie (…) mais ce que nous savons en tout cas c'est que pour les personnes qui terminent leur formation ici on est dans des taux d'insertion au-delà de 80%" souligne-t-il. headtopics.com

La formation reste donc l’outil essentiel pour favoriser une intégration durable et de qualité sur le marché du travail même si le système éducatif dans son ensemble tend lui à reproduire les inégalités socio-économiques et que les personnes peu diplômées sont aussi celles qui participent le moins à des formations continues (20% contre 40% pour les moyennement diplômés et 65% pour les personnes hautement diplômées).

Le Conseil supérieur de l'emploi pointe également du doigt les salaires faibles et le fait qu'il n'est pas fiscalement intéressant pour elles de travailler."Les employeurs font aussi trop attention aux diplômes", ajoute M. Vanackere. Il plaide pour plus d'investissements dans l'apprentissage tout au long de la vie et, en particulier, pour les personnes peu diplômées. Il estime aussi que les autorités doivent envisager de nouveaux emplois pour cette catégorie.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Je fais partie du 1.400.000☝🏻. Ça ne m'a jamais empêché de travailler jusqu'à maintenant (49 ans),ni d'occuper des postes à responsabilité. Les politiciens (nes) ? incompetents 'n'ont QU'UN diplôme du secondaire inférieur' ça pue le mépris ici... Traduction : 10% de la population belge a été laissé en arrière par un système éducatif volontairement biaisé dans le but non avoués de justifier un taux de chômage inévitablement croissant ... Moins glamour, mais plus proche de la vérité...

Coucou N’existait-il pas une formulation moins méprisante ? Avant il fallait les primaires pour entrer à la poste. Maintenant, avec un diplôme d'ingénieur tu te retrouves au 'chômedu' ! normal, l'école est un prison plutôt qu'un tremplin pour bien trop d'élèves ... Le pire étant qu'il y a des élèves extrêmement doués qui décrochent du fait de vouloir imposer un même carcan éducatif pour tous.

'ont ' un diplôme svp 🙄 Et un diplôme n'est jamais une garantie de supériorité.